Murs & 9th Wonder – Fornever (2010)

25 04 2010

 Va falloir que 9th Wonder et Murs pensent sérieusement à se pacser vu qu’ils en sont déjà à leur quatrième album avec ce Fornever fraîchement débarqué. Même si les deux sont un peu volages et spécialistes des projets communs avec d’autres artistes, lorsque ces deux activistes se retrouvent la magie opère instantanément. Les mélodies légères et les samples de 9th Wonder frôlent comme d’habitude la parfaite harmonie avec le flow de Murs et son art de conter les histoires avec sincérité. En témoigne cette aventure originale avec une star du porno qu’il nous raconte sur ‘Vikki Veil’ ou encore sur l’énorme single ‘The Problem Is…’ qui reste le morceau phare de l’opus. En plus d’une production captivante, le thème de fond révolutionnaire, critique du système, qui n’est certes pas tout neuf dans le milieu du Hip Hop retrouve une énergie et des pulsions qui nous manquaient dernièrement. A cela s’ajoute l’intervention sulfureuse et linéaire de Sick Jacken et vous obtenez un titre très efficace. Lire la suite »





Strong Arm Steady – In Search of Stoney Jackson (2009)

29 03 2010

 

Dernièrement on a pu entendre Rakim parler d’un changement radical pour 2010. Dur de croire réellement les paroles d’un artiste dont on attendait un retour fulgurant et qui au final nous a à peine satisfait avec « The Seventh Seal ». Mais lorsqu’on écoute l’album du Strong Arm Steady on est pas loin de se demander s’il n’avait pas raison. L’année démarre sur de bons rails… 

Si la côte West des Etats-Unis continue de faire parler d’elle c’est particulièrement grâce à ses artistes undergrounds qui ont opté pour une autre vision du Hip Hop. Les rappeurs consciencieux sont sortis de l’ombre et prennent désormais le dessus sur un Gangsta Rap à bout de souffle. Après plus de sept ans d’attentes Mitchy Slick, Phil Da Agony et le sulfureux Krondon rassemblent enfin leur énergie sur un seul et même album. Le départ d’Xzibit en 2006, tête d’affiche du groupe, avait encore plus réduit nos chances de voir sortir cet album officiel, mais ce n’était sans compter la confiance et les espoirs qu’avaient Talib Kweli pour ce trio en les signant un an plus tard sur son label Blacksmith Records. Une aubaine pour ces jeunes loups dont on commençait à douter de les voir un jour sur un projet concret. Avant de sortir dans le courant de l’année leur opus via la structure de Kweli, nos compères nous régalent et nous séduisent ici en collaborant avec le producteur/multi instrumentistes dont l’inspiration et la productivité ne s’arrête jamais, j’ai nommé Madlib. Avec « In Search Of Stoney Jackson », le prodige au indénombrable pseudonyme se retrouve une nouvelle fois l’unique concepteur et le maître d’une alchimie délicieusement fusionnelle. Ni jazzy, ni gonflé à l’hélium, ni écourté par les interventions caverneuses d’un vengeur masqué, pour s’allier avec ces trois rappeurs qui ne mâchent pas leurs mots l’ambiance se veut résolument soulful. Choix peu original dans le Hip Hop me direz-vous, mais lorsqu’il s’agit de Madlib derrière les commandes vous pouvez comptez sur lui pour qu’il insère le bon sample, le bon scratch, le grain de folie qui fait mouche. Lire la suite »





Vidéo Clip de la Semaine #01

23 03 2010

MURS (Feat.Sick Jacken & Uncle Chucc) – The Problem Is
extrait de l’album Fornever en collaboration avec 9th Wonder.





La Coka Nostra – A Brand You Can Trust (2009)

19 07 2009

 

Trois ans de latence auront été nécessaire après l’annonce, pour que l’obscure super groupe du Hip Hop commence sa propagande discographique. La Coka Nostra (LCN) est une pieuvre dont les idéologies se trouvent dans le cerveau de 5 activistes majeurs. Une réunion de la famille américano irlandaise House of Pain et Slaine, connectée avec le blanc bec juif politiquement incorrecte de Brooklyn, Ill Bill. Cinq piliers qui ont tous ramené avec eux dans le collectif leurs bras droits et leur entourage proche. Lorsque le rassemblement studio de toutes ces têtes a enfin pu se faire, le résultat donne « A Brand You Can Trust », un mouvement, une révolution invisible qui émerge des rues crades de New-York. Lire la suite »





B-Real – Smoke N Mirrors (2009)

16 03 2009

A bien y réfléchir, B-Real était l’un des seuls piliers de gros groupe à ne jamais avoir sorti d’album solo. On n’en connaît pas réellement les raisons, paresse personnelle, volonté de trop bien faire, veto posé par Columbia Records ? Une multitude de possibilités récurrentes nous sautent immédiatement à l’esprit. En tout cas, cela fait maintenant plus de 20 ans, depuis les débuts des Cypress Hill, qu’on attendait comme des morts de faim un tel projet de sa part. Et c’est lors d’une escapade chez Duck Down Records qu’il va enfin concrétiser celui-ci après une série de mixtape « Gunslinger » qui annonçait l’évènement. Après Frost, B-Real est l’artiste latino le plus célèbre du Hip Hop ; sa voix nasillarde, sa vibe et ses phrasés infusés de marijuana en ont fait un personnage emblématique dans le milieu. Pour les jeunes et moins jeunes de la communauté hispanique, c’est carrément un modèle, une icône qui représente fièrement « La Raza ». Lire la suite »





Snowgoons – Black Snow (2008)

12 07 2008

L’équipe de producteurs allemands connu sous le blaze de Snowgoons n’a pas fini de vider son chargeur de German Luger l’an passé. Vous étiez, à juste titre, un bon nombre d’Hip Hoper a succombé sous l’impressionnante avalanche de collaborations et ses morceaux dynamites qui en résultaient. Quelques mois auront suffi pour rechausser les skis et repartir sur la piste d’un album frigorifique baptisé « Black Snow » et toujours épaulé par le charismatique label Babygrande Records. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore l’aventure des Snowgoons résulte d’un effet boule de neige; une rencontre avec Virtuoso à Boston engendra la connaissance de Jus Allah, Chief Kamachi, et ainsi de suite la connexion avec le who’s who de l’underground eastcoast était faite. Les beats de ce combo étant plus qu’alléchant on comprend l’engouement et l’acceptation de tous ces rappeurs à venir lâcher dessus quelques verses. Lire la suite »





Immortal Technique – The 3rd World (2008)

27 06 2008

Le combat est loin d’être terminé! Si les Farcs s’enlisent et perdent peu à peu de leur puissance dans leur revendication après la mort de leur chef et la libération tant attendue d’Ingrid Bétancourt, le rappeur Immortal Technique, lui, reprend du service et dépoussière ses coups de gueule monumentaux envers la société. Accompagné de Dj Green Lantern derrière l’artillerie, il nous emmène dans « The 3rd World » (« Tiers Monde ») avant le troisième volume de ses écrits plus que jamais révolutionnaires. Une mise en bouche appréciable vues les piètres dernières mixtapes, bootlegs et autres compositions sorties sur son dos. Si le temps en studio lui a manqué, c’est en raison de son activité sur le terrain qui elle a été décuplée. Une responsabilité, un discours qu’il porte dans tout le pays à travers d’innombrables associations : jeunes, membres de gang, soldats, prisonniers,… tous ont pu débattre avec le rappeur qu’on compare au Che Guevara du Hip Hop. Friand de l’échange des opinions et du vécu de chacun, il a organisé avec des étudiants un concours récompensé qui dissertait justement de leur vision et/ou de leurs expériences à propos des relations entre les États-unis et ce que l’on désigne comme le Tiers Monde. A défaut d’avoir déjà le résultat ça va s’en dire qu’il a pu puiser de l’énergie et des idées dans ces essais remplis de ressentis. Lire la suite »