Erykah Badu – New Amerykah Part Two (Return of the Ankh) (2010)

6 04 2010

 La reine de la Nu Soul il n’y en a qu’une! Et personne ne me contredira en nommant celle qui détient ce statut depuis plus d’une décennie et nous transcende à chacun de ses albums. La belle et douce Erykah Badu nous revient ici pour cette deuxième partie d’une trilogie discographique qui fait du bien à sa carrière et qui insuffle une brise d’une rare fraîcheur à la musique (Avec une série d’album également prévu par Maxwell, les amateurs de rythmes suaves devraient encore se régaler quelques temps). Si New Amerykah Part One gardait cette musicalité planante, le fond de l’album n’en demeurait pas moins ultra engagé en abordant des thèmes sociaux et politiques. D’où ce frappant sous titre ‘4th World War’ qui lui était accolé. Ici Erykah renaît davantage avec son thème de prédilection: l’amour et toutes ses complexités. Lire le reste de cette entrée »





Sa-Ra – The Hollywood Recordings (2007)

7 05 2007

Il y a quelques temps, j’aurais eu du mal à vous répondre si vous me demandiez de trouver un groupe plus décalé que les Outkast. Mais depuis peu je n’hésiterai pas une seconde à vous répondre le trio Om’Mas Keith, Shafiq Husayn et Taz Arnold, plus connu sous le nom de Sa-Ra Creative Partners. Une tenue vestimentaire originale, mi-fashion mi-rétro : le genre de personnes qui s’habillent avec les rideaux de grand-mère adaptés à notre époque. Et surtout une musique futuriste, kitsch et cosmique qui comme leurs vêtements s’imprègnent d’un héritage. Les quelques astéroïdes (Maxi, Vinyls…) lancées furtivement dans les bacs n’ont pas suffit puisqu’ils reviennent cette fois-ci avec leur véritable album nommé The Hollywood Recordings (Babygrande Records). Et le moins qu’on puisse dire c’est que nous avons le droit à un véritable film des studios hollywoodiens avec ce disque, pour le coup il faudrait même l’écouter dans son lecteur DVD, son 5.1 dolby surround. Le spectacle est assuré à coup sûr, les paillettes et les spots illuminent les pistes, les acteurs vedettes sont présents (Talib Kweli, Bilal, Kurupt, Erykah Badu…), le scénario est un mélange de déjà vu (Thrilla et Fish Fillet extraits de leur maxi Second Time Around) avec des nouveaux ingrédients, des effets spéciaux, très spéciaux, « So Special » comme dirait Rozzi Daime. Il ne reste plus qu’à s’installer confortablement dans son fauteuil, boite de pop corn à la main pour déguster et profiter de ce savoureux voyage spatio-temporel que nous proposent les Sa-Ra. Lire le reste de cette entrée »