Blue Scholars – Bayani (2007)

16 10 2007

Qu’il est bon parfois de s’évader loin de tout ces tapages médiatiques… (suivez mon regard). Marre de ces clips qui passent en boucle à la télé. Marre d’entendre toujours les même morceaux sur les radios. Marre de tout ces rappeurs avec leur Hip Hop champagne qui disent toujours les mêmes choses. Marre de voir qu’on parle toujours des mêmes artistes. Mare aux canards, ah non, pardon! Une chose est sûre, il y a des moments où un Hip Hoper est lassé de tout ça. Pour une bonne session de détente, s’allonger sur son lit en découvrant l’univers d’un groupe moins médiatique peut être une bonne solution. Prenez les Blue Scholars en exemple, ce groupe de Seattle n’en est pas à son premier projet et pourtant leur dernier album « Bayani », co-sorti chez Rawkus, est presque passé totalement inaperçu. Vous me direz, il y a tellement de nouveautés qui voient le jour qu’il est vrai qu’on ne sait plus trop où donner de la tête. Voila pourquoi il est assez intéressant de parler de ces albums qui nous échappent, et d’essayer de vous donner l’envie d’écouter le travail de jeunes artistes encore inconnus du grand public. Lire le reste de cette entrée »





Hi-Tek – Hi-Teknology (2001)

27 03 2007

Hi-Tek, sans nul doute l’un des meilleurs producteurs du monde qui n’en reste pas moins l’un des plus discrets du circuit, nous lance en 2001 son projet solo Hi-Teknology. C’est l’aboutissement et le succès de tout son travail fournit précédemment sur des disques devenus aujourd’hui indispensable, tel le Black Star ou encore le Train of Thoughts. Mais son aventure n’aurait jamais été aussi lointaine s’il n’avait rencontré Talib Kweli lors de la réalisation du disque des Mood, groupe venant tout comme lui de Cincinnati. Une fusion va se créer entre ces deux artistes talentueux, l’un et l’autre se complémentant, et vont jusqu’à renommer leur duo Reflection Eternal. Hi-Tek ne tarde alors pas de signer chez Rawkus, le label monstre de l’époque et apporte une véritable nouvelle fraîcheur sur la scène du hip-hop new-yorkais. Lire le reste de cette entrée »





Kidz in the Hall – School Was My Hustle (2006)

13 12 2006

On m’a dit un jour que les plus belles rencontres et les amitiés qui durent se font le plus souvent lors de notre passage par le milieu scolaire. Naledge et Double O ne me contrediront sûrement pas, car ils se sont tout deux trouvés alors qu’ils étudiaient dans le même établissement en Pennsylvanie. Le déclic eut lieu lorsque Naledge, qui après avoir quitté son Chicago natal, remporta une compétition avec ses freestyles très remarqués. Des personnes bienveillantes l’ont alors amené à rencontrer le DJ tendance du moment qui anime les plus folles soirées des campus du New-Jersey, à savoir Double O. Une alliance qui fait alors tout de suite mouche lorsqu’ils mettent en fusion leur talent et leur passion du Hip Hop pour devenir le groupe Kidz In The Hall. Installant leur studio dans l’enceinte même de leurs études, les deux comparsent déversent leur énergie sur les quelques petites scènes locales, tout en essayant de se faire remarquer et d’avoir des contacts qui pourraient les aider artistiquement. Après maintes et maintes tocages de porte, le tournant de leur carrière va enfin avoir lieu. Un certain Just Blaze tombe admirateur de leur musique, décidant dès lors de travailler avec eux et surtout leur mettre un sacré coup de projecteur. Début 2006, le fameux label Rawkus (qui tente de refaire surface dans l’océan Hip Hopien) va les contacter, puis les signer. Lire le reste de cette entrée »