Ransom – Street Cinema (2008)

7 05 2008

L’État du New Jersey ne paraît pas comme ça, mais il est le berceau de bons nombres d’artistes qui ont contribué faire s’épanouir la musique dans toute sa splendeur. George Clinton y a fondé les Parliament Funkadelic, Whitney Houston y a poussé ses premiers cris, Frank Sinatra et Count Basie y firent leurs premiers pas, Bruce Springsteen et Lauryn Hill viennent également de cette partie des États-Unis qui essaie tant bien que mal de survivre dans l’ombre du grand et réputé voisin new-yorkais. Du côté Hip-Hop c’est la même chose. Malgré tout, des pionniers comme les Sugarhill Gang, les membres du Def Squad, Queen Latifah, Naughty By Nature ou les Lords Of The Underground qui viennent de ce coin ont réussi à se faire un nom. La plupart de ces artistes sont et resteront associés à New York pour la simple et bonne raison qu’à l’époque le Hip-Hop était médiatiquement focalisé en deux, avec d’un côté la Eastcoast et de l’autre Los Angeles bastion de la Westcoast, la liaison était donc rapidement faite. De nos jours cette culture a pris une plus grande place dans la société, les artistes grouillent de partout et les médias, tout comme les auditeurs, ont élargi leurs champs de vision en s’intéressant à différentes scènes locales avec nettement moins de préjugés. Lire le reste de cette entrée »





Cormega – Who Am I? (Soundtrack) (2007)

22 02 2008

Quand on y pense, cela fait bien longtemps qu’on a pas eu de réel projet solo de Cormega. La dernière fois que l’on a pu entendre sa plume, qui par ailleurs est l’une des plus raffinée du Queensbridge, c’était lorsqu’il venait prêter main forte au discret Lake sur son opus ‘My Brother’s Keeper’. Un album presque en commun tellement il est présent, mais en même temps peu présent en lâchant des couplets bien courts. Quasiment passé inaperçu pour beaucoup, l’écoute à dans la globalité peu convaincu ses auditeurs, étant très loin de la démonstration de force du premier projet du Kid, ‘The 41st Side’, devenu classique et qui réunissait un paquet de monde des Housing Projects. Lire le reste de cette entrée »





Fabolous – From Nothin’ To Somethin’ (2007)

25 06 2007

Rappellons quelques faits : En Novembre 2004, Real Talk avait confirmé que Fabolous n’était plus qu’un simple espoir du rap, mais une pointure qui avait franchi un cap en donnant un album solide, composé de morceaux bien street et de bons bangers, le tout travaillé par les plus gros producteurs du moment. Vers le mois de Juillet 2006, on apprend qu’il change de label en toute discrétion, fuyant Atlantic Records pour rejoindre le géant Def Jam. En attente de son premier album sous sa nouvelle casquette, il lâche quelques mixtapes histoire de rassurer son public qui attend une suite aussi bouillante que la précédente. Autre évènement majeur dans sa carrière : en Octobre, une altercation l’amènera à être blessé par balle à la jambe gauche. On se dit alors qu’on est pas passé loin d’un nouvel évènement tragique dans le monde du rap. C’est finalement début Juin, que le hustler de Brooklyn fait son grand retour avec ce nouvel album tant attendu, qu’il intitule From Nothin’ To Somethin’, en rapport forcément à son fabuleux destin. Lire le reste de cette entrée »