Eminem – Relapse (2009)

23 05 2009

 Et dire qu’il aurait pu connaître le même destin qu’Heath Ledger… Le Monde fait la manche avec cette crise qui la touche, Obama est le premier président noir des États-unis d’Amériques, Nicolas Sarkozy veut des portiques de sécurités dans les écoles, la Corée du Nord joue les physiciens, les enfants tuent leurs parents pour leur avoir interdit de jouer aux jeux vidéos, la neige tombe au Sahara, pas besoin d’un dessin pour dire qu’il y a des choses qui changent et des choses qui ne tournent pas rond dans l’atmosphère en ce moment. C’était la période propice pour qu’un trouble fête bien connu refasse instinctivement surface dans le rayon des bacs en surmontant son mal être personnel. Car si Eminem se secouait les bourses pendant tout ce temps ce n’était pas pour exciter les actions de WallStreet. Plonger dans une addiction poussée aux somnifères notre rappeur blond préféré avait commencé par annulé sa tournée européenne d’Anger Management Tour (dommage on avait déjà les places pour le Stade de France…), puis a continué sa descente aux enfers en apprenant le décès tragique de son meilleur ami Proof (des D12), sans oublier son remariage raté avec la mère de sa fille. Un cocktail de souffrance et de dur moments qui l’ont fortement fragilisé et dirigé dans une profonde fatigue. La rumeur d’une fin de carrière ne s’est alors pas faite tardé sur Internet, surtout que dans l’outro de « Encore » le protagoniste laissait pensé à un suicide. Rapidement démenti, cette mort artistique n’est juste que passagère et est vite mis de côté lorsqu’il re participe à quelques projets et conçoit le street album « The Re-Up » dans le but de mettre un peu plus de lumière sur les autres rappeurs de l’écurie Shady Records. Après plus de 5 années éloigné des studios, Marshall Mathers nous fait une rechute (« Relapse »)! Son alter ego Slim Shady en est ravi… Mais que tous les Stan se rassurent, il a su resté lui même et est de nouveau suivis par l’un des meilleurs spécialistes du genre, son docteur assigné, le Dr. Dre (et ses assistants) qui se serre de ce programme pour pouvoir enfin conclure sa propre thèse sur la désintoxication… Lire le reste de cette entrée »





Eminem presents The Re-Up (2007)

13 01 2007

On annonçait en 2005 un peu partout cette rumeur qui voulait qu’Eminem prenne prématurément sa retraite de rappeur pour uniquement rester confiné dans ses studios et se consacrer à la production. Cette hypothèse semblait fort probable après avoir annulé son passage par le Stade de France lors du Anger Management Tour 3 pour cause de dépendance aux somnifères, ainsi que la sortie d’un best of intitulé Curtain Call (compilant l’ensemble de ses tubes des albums antérieurs ajoutés de trois inédits). Lui qui avait focalisé et fait l’attraction de tous les médias pendant de longues années semblait tout d’un coup atteint d’une grosse fatigue. Il faut dire qu’il y a de quoi avoir le tourni surtout lorsque ces derniers temps la presse parle plus de votre relation conjugale que de vos projets. Et pour finir, le meurtre récent de son co-équipier des D12 et surtout meilleur ami Proof semblait perçu comme le coup de machette dans le dos qui l’achèverait. Lire le reste de cette entrée »