Capone-N-Noreaga – Channel 10 (2009)

19 04 2009

Motivé pour remettre le Hip Hop dans le droit chemin, en manque de billets verts, incapacité à tenir une carrière en solo, les raisons sont simples et souvent liées pour accompagner cette tendance qui veut le grand retour des anciens. Ces derniers mois ont été propices à des réunions qu’on n’espérait même plus réalisables, que ce soit dans le rap français ou celui des States. On a ainsi vu ressurgir après 9 ans de latence, le temps de refaire leur business, le duo Parish Smith et Erick Sermon. Presque une décennie, c’est aussi la période qu’il aura fallu pour recoller les morceaux entre Capone et Noreaga et les revoir ensemble pour reformer le sulfureux combo du Queens, connu sous les initiales de C-N-N. Le chemin aura été long et laborieux, mais entre les faux bonds de Roc-A-Fella/Def Jam et la perdition de N.O.R.E. dans le Reggæton, plus le long séjour en prison et les faibles succès connus par les mixtapes/street albums de Capone, il n’y avait plus qu’une solution pour qu’ils retrouvent leur interactivité d’antan et le chemin des ventes. Pour ne pas galérer plus longtemps, ils combinent désormais en indépendant via Thugged Out Militainment et Fontana Music. C’est sous cette petite structure que voit le jour « Channel 10 » (tiré d’une track de « The War Report »), nouveau chapitre dans la carrière de ces deux rappeurs aux voix si charismatiques. Lire le reste de cette entrée »





NORE – Noreality (2007)

7 08 2007

Si il y a bien un artiste qui déçoit ces derniers temps c’est bien NORE. L’ancien partenaire de Capone n’est plus celui qu’il a été. Finie l’époque où les deux activistes défrayaient la chronique et s’habillaient de leur tenue militaire pour nous rapporter les dernières news sanglantes en direct des quartiers du Queensbridges et de LeFrak City. Mais qu’est-ce qui peut autant nuire à la carrière d’un rappeur? Encore et toujours ces problèmes de changement de label… Déchu de son nom de Noreaga, il passa des années à chauffer les bancs de Def Jam pour finalement sortir God’s Favorite, son seul et unique album en 7 ans. Sans compter son disque tant annoncé 1 Fan A Day chez Roc A Fella, qui enfin de compte a fini aux oubliettes, et sa piètre aventure reggaeton de l’année dernière sur Roc La Familia (N.O.R.E. Y La Familia…Ya Tu Sabe) avec laquelle il pensait enfin retrouver le sourire en surfant sur le succès de ce courant musical. Mais son origine porto-ricaine et le tube « Oye Mi canto » n’ont pas suffit a redorer son blason.

Lire le reste de cette entrée »





Marley Marl – West End Mixtape Sessions vol.1 (2005)

11 01 2006

Après Prince Paul, voila la chronique d’une compilation, ou plutôt ici d’une mixtape réunissant des sons old-school qui ont influencé une autre légende de la production dans le hip-hop, j’ai nommé Marley Marl. Pour beaucoup, ce nom sonne à leur oreille comme un pseudonyme déjà entendu mais sans pour autant en connaître le véritable parcours de ce précurseur qui révéla et mis sur le devant de la scène hip-hop de nombreux artistes. Lire le reste de cette entrée »