Statik Selektah – Stick To The Script (2008)

4 11 2008

On continue sur notre lancée des albums de producteurs sortis récemment avec celui qui ne cesse de prendre du gallon, le DJ/Prodo venu importer sa ‘Boston touch’ qui va par le nom de Statik Selektah. La première fois que l’on avait prononcé son nom sur Rap2k c’était en 2005 par l’intermédiaire de la mixtape « The Empire Strikes Back » qu’il avait réalisé en collaboration avec le crew G-Unit. Installé depuis au sein même de la Mecque du Hip Hop qu’est New-York, il a pu imposer et mettre son blaze sur toutes les lèvres avec un premier ouvrage de bonne facture. « Spell My Name Right (The Album) » (du nom de l’une de ses premières tapes) sorti sous sa propre structure (Show Off Records) et rassemblant des artistes venus de toutes parts, avait de quoi nous promettre une suite. C’est désormais chose faite ! Pas de temps à perdre, après avoir réalisé quasi intégralement l’album de Reks (qui est d’ailleurs l’un des plus intéressants qu’on ait pu entendre cette année) et avoir dirigé artistiquement celui de son homie Termanology, il remet ça sur « Stick 2 The Script » avec 15 pistes combinant un panel d’artistes toujours aussi excitant sur le papier. Lire le reste de cette entrée »





Kidz in the Hall – School Was My Hustle (2006)

13 12 2006

On m’a dit un jour que les plus belles rencontres et les amitiés qui durent se font le plus souvent lors de notre passage par le milieu scolaire. Naledge et Double O ne me contrediront sûrement pas, car ils se sont tout deux trouvés alors qu’ils étudiaient dans le même établissement en Pennsylvanie. Le déclic eut lieu lorsque Naledge, qui après avoir quitté son Chicago natal, remporta une compétition avec ses freestyles très remarqués. Des personnes bienveillantes l’ont alors amené à rencontrer le DJ tendance du moment qui anime les plus folles soirées des campus du New-Jersey, à savoir Double O. Une alliance qui fait alors tout de suite mouche lorsqu’ils mettent en fusion leur talent et leur passion du Hip Hop pour devenir le groupe Kidz In The Hall. Installant leur studio dans l’enceinte même de leurs études, les deux comparsent déversent leur énergie sur les quelques petites scènes locales, tout en essayant de se faire remarquer et d’avoir des contacts qui pourraient les aider artistiquement. Après maintes et maintes tocages de porte, le tournant de leur carrière va enfin avoir lieu. Un certain Just Blaze tombe admirateur de leur musique, décidant dès lors de travailler avec eux et surtout leur mettre un sacré coup de projecteur. Début 2006, le fameux label Rawkus (qui tente de refaire surface dans l’océan Hip Hopien) va les contacter, puis les signer. Lire le reste de cette entrée »