Little Brother – Leftback (2010)

7 05 2010

 Parfois on a vraiment l’impression que les artistes se foutent de notre gueule, comme lorsqu’en 2008 Big Pooh annonce que les Little Brother pourraient ne plus sortir d’album et que son acolyte Phonte le contredit peu de temps après en annonçant l’arrivé imminente de Leftback. Il fallait en fait comprendre par les dires de Big Pooh qu’après ce quatrième projet commun une longue pause (définitive?) prendra forme dans la carrière de ce groupe phare qui a éclairé la scène Hip Hop de la Caroline du Nord. On comprend qu’ils ne veulent pas égratigné au fur et à mesure la magie de leurs premiers opus, d’autant plus qu’avec le départ de 9th Wonder on a ressenti comme un léger essoufflement malgré le travail d’Illmind, Khrysis et les autres qui ont supplée le célèbre producteur comme ils pouvaient. En témoignage du passé et comme pour montrer que l’aventure Little Brother penche vers la fin, Phonte et Big Pooh ont ressortis les archives sur cette pâle pochette d’album. Les deux artistes sont les acteurs et les témoins d’une chevauchée fantastique qui a atteint sont apogée il y a cinq ans déjà avec le magnifique The Minstrel Show. Lire le reste de cette entrée »





Statik Selektah – Stick To The Script (2008)

4 11 2008

On continue sur notre lancée des albums de producteurs sortis récemment avec celui qui ne cesse de prendre du gallon, le DJ/Prodo venu importer sa ‘Boston touch’ qui va par le nom de Statik Selektah. La première fois que l’on avait prononcé son nom sur Rap2k c’était en 2005 par l’intermédiaire de la mixtape « The Empire Strikes Back » qu’il avait réalisé en collaboration avec le crew G-Unit. Installé depuis au sein même de la Mecque du Hip Hop qu’est New-York, il a pu imposer et mettre son blaze sur toutes les lèvres avec un premier ouvrage de bonne facture. « Spell My Name Right (The Album) » (du nom de l’une de ses premières tapes) sorti sous sa propre structure (Show Off Records) et rassemblant des artistes venus de toutes parts, avait de quoi nous promettre une suite. C’est désormais chose faite ! Pas de temps à perdre, après avoir réalisé quasi intégralement l’album de Reks (qui est d’ailleurs l’un des plus intéressants qu’on ait pu entendre cette année) et avoir dirigé artistiquement celui de son homie Termanology, il remet ça sur « Stick 2 The Script » avec 15 pistes combinant un panel d’artistes toujours aussi excitant sur le papier. Lire le reste de cette entrée »





Jake One – White Van Music (2008)

15 10 2008

 

Rares sont les albums de producteur a maintenir la dragée haute du début jusqu’à la fin, surtout lorsqu’il s’agit de la première tentative de celui-ci. La présence en nombre d’invités prestigieux ne garanti en rien une qualité, c’est le raisonnement qu’il faut absolument avoir en tête lorsqu’on regarde dans les bacs un tel tracklisting. Si Jake One fait partis de ces talentueux et prometteurs beatmakers il n’échappe pas à cette monotonie qui gangrène son album sur la longueur. A 32 ans, Jacob Dutton se distingue et expose un peu plus de lumière sur sa ville de Seattle grâce à ses productions lâchées pour la scène underground (John Cena, Rasco,…). Mais son premier gros coup médiatique se fera par l’intermédiaire du G-Unit pour lesquels il co-produira avec Fusion Untld le titre « Betta Ask Somebody » présent sur Beg For Mercy. Lire le reste de cette entrée »




Cormega – Who Am I? (Soundtrack) (2007)

22 02 2008

Quand on y pense, cela fait bien longtemps qu’on a pas eu de réel projet solo de Cormega. La dernière fois que l’on a pu entendre sa plume, qui par ailleurs est l’une des plus raffinée du Queensbridge, c’était lorsqu’il venait prêter main forte au discret Lake sur son opus ‘My Brother’s Keeper’. Un album presque en commun tellement il est présent, mais en même temps peu présent en lâchant des couplets bien courts. Quasiment passé inaperçu pour beaucoup, l’écoute à dans la globalité peu convaincu ses auditeurs, étant très loin de la démonstration de force du premier projet du Kid, ‘The 41st Side’, devenu classique et qui réunissait un paquet de monde des Housing Projects. Lire le reste de cette entrée »





Dave Ghetto – Love Life? (2005)

15 01 2006

Dave Ghetto est un artiste de Camden (banlieue pauvre de New-Jersey) encore méconnu, mais cela ne fais aucun doute que son nom vous sera plus que familier d’ici quelques années. En attendant, voici une petite présentation de ce rappeur. Anciennement connu sous le blaze de AZ-IZ, il a débuté sa carrière dans le rap au sein de son groupe The Nuthouse (composé aussi de Fel Sweetenburg et Nex Millen avec lesquels il enregistrera un maxi ‘A Luv Supream’) sur le label de Bobbito Garcia (célèbre journaliste et animateur radio), Fondle’Em. Après multiples représentations et apparitions radiophoniques, le groupe sort sur le label Goodvibe Recordings leur premier EP intitulé « Deez Nutz » produit par Chops. Quand on sait que par la suite des artistes comme Bahamadia, Slum Village, The Roots, Common, De La Soul, ou encore Kanye West ont accepté de travaillé avec lui ce n’est pas un hasard: c’est que Dave Ghetto est plein de talent qui ne demande que d’être écouté de tous. Lire le reste de cette entrée »