Little Brother – Leftback (2010)

7 05 2010

 Parfois on a vraiment l’impression que les artistes se foutent de notre gueule, comme lorsqu’en 2008 Big Pooh annonce que les Little Brother pourraient ne plus sortir d’album et que son acolyte Phonte le contredit peu de temps après en annonçant l’arrivé imminente de Leftback. Il fallait en fait comprendre par les dires de Big Pooh qu’après ce quatrième projet commun une longue pause (définitive?) prendra forme dans la carrière de ce groupe phare qui a éclairé la scène Hip Hop de la Caroline du Nord. On comprend qu’ils ne veulent pas égratigné au fur et à mesure la magie de leurs premiers opus, d’autant plus qu’avec le départ de 9th Wonder on a ressenti comme un léger essoufflement malgré le travail d’Illmind, Khrysis et les autres qui ont supplée le célèbre producteur comme ils pouvaient. En témoignage du passé et comme pour montrer que l’aventure Little Brother penche vers la fin, Phonte et Big Pooh ont ressortis les archives sur cette pâle pochette d’album. Les deux artistes sont les acteurs et les témoins d’une chevauchée fantastique qui a atteint sont apogée il y a cinq ans déjà avec le magnifique The Minstrel Show. Lire la suite »





L.E.G.A.C.Y – Suicide Music (2009)

28 09 2009

  Ses derniers temps le collectif de la North Carolina, Justus League, traîne salement la patte au niveau de sa discographie. La colonne vertébrale que sont les Little Brother reste paralysé depuis « Getback » et ne semble, selon les principaux intéressés, pas prêt de revenir en studio sous cette même bannière avant une longue pause. Parti chacun de leur côté pour continuer en solo, Big Pooh vient dernièrement de sortir un énigmatique street album « Delightful Bars » sous quatre versions différentes alors que Phonte lui, semble bien mieux s’épanouir en poussant la chansonnette au sein des Foreign Exchange et en collaborant avec Zo! pour un délire 80’s. 9th Wonder quant à lui continue son bonhomme de chemin en fusionnant avec d’autres artistes et en produisant à droite à gauche même si 2009 aura été une quasi année fantôme pour lui. Sans jamais vraiment sortir de l’ombre causé par ces trois piliers, les autres rappeurs qui gravitent autour d’eux ont bien du mal à se faire entendre même lorsqu’ils arrivent à enregistrer et boucler leur propre solo. C’est le cas pour L.E.G.A.C.Y. qui a débarqué avec ses pensées noires dans son bon premier opus « Project Mayhem », dont la production était soignée par Khrysis et 9h Wonder, et qui n’a malheureusement pas pu plus explosé que ça. Le déclic n’a pas eu lieu malgré l’univers mystérieux dégagé par ce rappeur dont les influences vont de Rakim, Kurt Cobain et aussi du rock psychédélique de Jim Morrison dont il arbore fièrement le portrait sur son tee-shirt. Obstiné à nous sensibiliser à ses textes, il persévère quatre ans plus tard en plaçant avant cet été son deuxième album dans les bacs. Lire la suite »





Cesar Comanche – Die In Your Lap (2009)

19 03 2009

Si la Caroline du Nord s’est infiltrée dans notre oxygène hexagonal depuis les années 2000, il faut voir en 9th Wonder le principal coupable. L’onctuosité et l’envoûtement de ses indénombrables productions ont envahi le paysage Hip Hop. Lorsqu’il n’est pas son propre marchand de rêves, il s’associe et s’investit entièrement dans un projet commun avec un artiste. Très friand de ces albums, il n’en est pas moins appliqué quand il s’agit de mettre en avant ses camarades locaux du collectif Justus League. Une attention qui est tout à son honneur, lui permettant aussi bien de les faire connaître à un plus large public que de le ressourcer dans ses créations. Lire la suite »





Heltah Skeltah – D.I.R.T. (Da Incredible Rap Team) (2008)

26 09 2008

On a tous remarqué que la sensation cinématographique du moment était de remettre au goût du jour des anciens Comics, de leur redonner une seconde vie et en mettre plein les yeux avec la technologie actuelle. Prenez cette mode, mettez-la dans un shaker et ajoutez-y cette stupidité que certains pensent en prononçant l’expression « Hip-Hop Is Dead ». Secouez le tout bien fort… encore un peu… POUF! (nuage de fumée)… Apparaissent soudainement deux énergumènes que les New-Yorkais connaissent bien, mais qui n’avaient plus collaboré ensemble depuis bien longtemps. Ruck (en rouge) & Rock (en noir avec ses griffes à la Wolverine), tous deux vêtus en super-héros, se réunissent après 10 ans pile poil d’interruption pour reformer l’incroyable équipe que sont les Heltah Skeltah afin de confirmer que le rap eastcoast est lui bel et bien toujours présent et en grande forme. Lire la suite »





Evidence – The Layover EP (2008)

29 07 2008

Mesdames, Messieurs la compagnie TaylorMade/Decon Records vous souhaite la bienvenue sur le vol 90291. Nous sommes heureux de partager ce voyage avec vous. De plus, nous informons nos passagers que durant ce vol, de multiples choix musicaux vous seront proposés. Notre départ est maintenant imminent, pour votre sécurité attachez vos ceintures.

L’homme météo des Dilated Peoples a décidé de faire une halte aérienne entre le succès connu par son premier solo et son prochain (« Cats & Dogs ») sur lequel il travaille actuellement. Une pause musicale qu’il décide de lâcher sous le format d’un EP 10 titres. À peine décollé du tarmac, la tête figée vers les cieux, Evidence laisse traîner derrière lui une odeur nostalgique, morose en rendant hommage à son homie de longue date, Frek One, sur l’éponyme « The Layover » (produit par Khrysis avec des scratchs de DJ Révolution). Les nuages franchis, le commandant de bord E-v et son équipage composé de Blu/Phonte/Will.I.Am continue leur lancée avec une chanson pour ceux qui sont partis trop tôt, qui ont mené une vie à leur façon, qui n’ont pas eu assez de temps pour en profiter pleinement. Un titre qu’il dédie notamment à Isaac Hayes, Norman Withfield, au comédien George Carlin… et qui, même s’il n’en parle pas explicitement, lâche une petite pensée envers sa mère.

Lire la suite »





Smif N Wessun – Reloaded (2005)

11 10 2005

Voilà enfin la dernière chronique de la série d’albums qu’a lancé Duck Down Music ces derniers temps. Après Buckshot et Sean Price, c’est au tour du duo de Brooklyn Smif N Wessun, membres du collectif Boot Camp Clique, renommé alors en Cocoa Brovaz (suite a un différend judiciaire avec la célèbre marque de pistolet) sous lequel ils ont enregistrés leur second opus ‘The Rude Awakening’. Désormais appelés Tek N Steele, ils nous dévoilent leur troisième album, ‘Reloaded’, qui succède au classique ‘Dah Shinin’ sorti en 1995. L’enjeu était donc de taille. En effet, voici la 3e sortie estampillée Duck Down dont la série a commencé cet été avec ‘Chemistry’ et ‘Monkey Barz’ comme tu l’as dit Bobby. Les Tek & Steele reviennent à point nommé finir la série avant d’enchaîner sur le prochain disque du Boot Camp prévu pour d’ici quelques semaines. Les productions de ‘Reloaded’ sont signées Da Beatminerz et Khrysis pour ne citer qu’eux, avec au programme quinze balles perforantes. Lire la suite »