Meth, Ghost & Rae – Wu-Massacre (2010)

3 04 2010

 Encore charmé par la sensibilité et la délicatesse que porte Ghostface pour la gente féminine sur Wizard of Poetry…A peine remis du sulfureux OB4CL 2 de Raekwon que voila les deux meilleurs shaolins partir en croisade avec Method Man pour faire un véritable carnage lyrical. Un Wu-Massacre comme ils appellent, le tout subtilement illustré par le fuseau expérimenté du dessinateur des Comics Marvel, Chris Bachalo. L’histoire démarre sur Criminology 2 point 5, un assaut sanglant initialement prévu pour l’album de Raekwon d’où ce couplet de Ghostface recyclé du bonus « The Badlands » mais remanié néanmoins pour l’occasion avec une incursion en plus de Method Man. 





Kid Cudi – Man On The Moon: The End Of Day (2009)

28 09 2009

 

-Phase d’essais, entraînements- 

 

Avoir le sentiment de pouvoir faire quelque chose de ses dix doigts malgré qu’on soit encore dans l’enfance, c’est ce que voulait exploiter le jeune Scott Mescudi dans sa petite maison de la banlieue de Cleveland. Dès l’âge de 15 ans il avait le sentiment de pouvoir introduire une nouvelle osmose au Hip Hop. C’est justement à cette période qu’il démarre son aventure rapologique en enregistrant dans le sous sol d’un de ses amis, un freestyle sur « It’s Yourz » du Wu-Tang Clan. Mais sachant que le succès ne viendra pas tout seul vers lui il s’en va le chercher en débarquant à l’âge de 20 piges à New-York. Yeux émerveillés par tous ces buildings, par cette agitation, par cette liberté d’esprit, par cette sensation de pouvoir devenir reconnu, notre rappeur débutant ne regrette aucunement son départ car il sait que tout ce passe ici. En mission de reconnaissance, il va très vite faire un acheminement de contactes qui le propulseront vers le haut et qui lui permettront de réaliser son souhait d’enfant. Lire le reste de cette entrée »





Ice Cube – Raw Footage (2008)

27 08 2008

Dans le quartier de South Central les rues recommençaient à trembler en 2006 en retrouvant le flow rageur de son plus prolifique poulain Ice Cube. 6 ans qu’on attendait ça. Son retour en force en a surpris plus d’un tellement on le pensait trop occupé à jouer la comédie dans des films de plus en plus loufoques. Mais même convertis en boy in Hollywood l’appelle de la musique reste un élément prioritaire de sa carrière. Il a su se mettre à jour et suivre la tendance des productions South tout en l’adoptant à sa nature provocatrice. Une renaissance sous fond de gros bangers, signée Lil Jon ou Scott Storch, épaulé de fidèles acolytes tel Snoop Dogg, WC (dont il a sorti l’album l’année dernière sous son propre label) ou Kokane avec lequel ils nous rappellent que la westcoast peut encore compter sur de solides piliers pour la représenter avec honneur. Avec l’art de toujours trouver la formule inquiétante pour intituler un de ses projets il revenait avec autorité sur « Laugh Now, Cry Later » et démontrait ainsi à tous que le vaccin contre la rage n’avait pas eu de résultat sur lui. Un nouvel album du charismatique Nigga With Attitude reste et restera un évènement quoi qu’il arrive, mais une fois l’effervescence du come-back escompté le projet suivant aura nettement moins de buzz, d’autant plus s’il est commercialisé dans la même période que celui de The Game. C’est sous ce climat incertain et trop flou que l’on découvre « Raw Footage » (Lench Mob Records), huitième long métrage de ce vétéran né avec les sourcils froncés. Lire le reste de cette entrée »





AZ – Undeniable (2008)

15 04 2008

AZ c’est le rappeur qu’on apprécie tous entendre lorsqu’il lâche un couplet sur tel ou tel opus en tant que featuring. Son grain de voix smooth imparable, son flow amical et entraînant fait jubiler les oreilles des ‘Hip Hopers’ depuis bien longtemps; débutant par ses célèbres prestations sur le Illmatic en passant par le mythique remix de « Lady » de D’Angelo, ou par le fameux projet The Firm et d’autres encore. Avec plus de 15 ans dans le circuit ses collaborations sur d’autres albums ont tout de même plutôt été minime, une énergie qu’il a préservé pour consolider sa discographie personnelle avec au jour d’aujourd’hui 6 albums à son actif… enfin 7 désormais puisque vient de sortir récemment Undeniable. Malgré cette envie perpétuelle, surmonté d’un parcours non négligeable, on constate avec regret qu’il manque trop souvent dans ces derniers disques ce petit quelque chose qui pourrait nous procurer autant de sensation que par le passé. Lire le reste de cette entrée »