Snowgoons – Black Snow (2008)

12 07 2008

L’équipe de producteurs allemands connu sous le blaze de Snowgoons n’a pas fini de vider son chargeur de German Luger l’an passé. Vous étiez, à juste titre, un bon nombre d’Hip Hoper a succombé sous l’impressionnante avalanche de collaborations et ses morceaux dynamites qui en résultaient. Quelques mois auront suffi pour rechausser les skis et repartir sur la piste d’un album frigorifique baptisé « Black Snow » et toujours épaulé par le charismatique label Babygrande Records. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore l’aventure des Snowgoons résulte d’un effet boule de neige; une rencontre avec Virtuoso à Boston engendra la connaissance de Jus Allah, Chief Kamachi, et ainsi de suite la connexion avec le who’s who de l’underground eastcoast était faite. Les beats de ce combo étant plus qu’alléchant on comprend l’engouement et l’acceptation de tous ces rappeurs à venir lâcher dessus quelques verses. Lire le reste de cette entrée »





Snowgoons – German Lugers (2007)

12 05 2007

Soyez en sûr, les grands producteurs Hip Hop ne viennent pas forcément du pays de l’Oncle Sam. Mais rares sont ceux qui viennent de l’étranger et arrivent à percer cette bulle américaine pour convaincre certains rappeurs de venir poser sur leurs sons. Cependant depuis quelques années, les mentalités changent, les esprits se sont de plus en plus ouverts, ces rappeurs retrouvent souvent en eux une fraîcheur musicale qu’ils avaient perdu d’ouïe (on dit bien perdu de vue) depuis quelques années. En France, on connaît surtout les Get Large qui ont réussi à s’imposer sur la scène new-yorkaise, plus précisément du côté du Queensbridge. En Allemagne ce sont donc les Snowgoons qui au travers de ce projet ont réussi un gros coup via Babygrande. Composé de Det et Dj Illegal, rejoints un peu plus tard par Torben et Dj Waxwork, ils n’ont pas manqué de séduire rapidement des grosses pointures US avec leurs univers mystérieux et leurs sons glacés, frissonnant comme la détonation d’un German Luger. Ce n’est pas un hasard s’ils ont pour références et principales influences le Wu-Tang, Jedi Mind Tricks, mais aussi DJ Babu, DJ Premier pour l’art de manier les platines. Lire le reste de cette entrée »





El Da Sensei – The Unusual (2006)

12 04 2006

Sensei : (Jap) Titre de respect envers un professeur, un maître, un docteur, ou une personne dont l’expérience dans un certain domaine est officiellement reconnue.

Depuis 1997, suite à certains désaccords artistiques, The Artifacts ne sont plus. ainsi les deux membres de ce groupe mythique de New-Jersey que formaient Tame-One et El Da Sensei choisîrent l’option du chemin en solo. En 2002, El Da Sensei sort son premier opus solo, ‘Relax, Relate, Release’ (Seven Heads Entertainment), mais ce n’est qu’en cette année 2006 qu’il revient sur le devant de la scène avec son deuxième album intitulé ‘The Unusual’ avec pour label cette fois-ci Fat Beats Records. Lire le reste de cette entrée »





Lone Catalysts – Good Music (2005)

11 11 2005

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce groupe émergeant de l’underground new-yorkais au milieu des années 90, il est composé du producteur J. Rawls et du rappeur J. Sands. Après avoir sorti en 2000 un premier album très remarqué intitulé humblement ‘Hip Hop’, ils reviennent en 2005 avec un nouvel album au nom tout aussi évocateur de ‘Good Music’. Lire le reste de cette entrée »