Army of the Pharaohs – The Unholy Terror (2010)

13 04 2010

 On les pensait peut-être résigné à se réunir de nouveau pour concevoir un troisième fléau ténébreux dans le petit monde de l’underground, en vain… Trois ans plus tard, avec un gradé au tapis (Chief Kamachi radié du groupe pour conflit), deux nouvelles recrues (Block McCloud et Journalist) dans leur rang et un retour en force du soldat Apathy, l’armée des pharaons et son chef de file Vinnie Paz est fin prête pour remettre un peu de terreur dans nos oreilles. Malheureusement cette bataille titrée ‘The Unholy Terror’, qui sort encore sous l’œil avertis du label Babygrande, risque de ne pas recevoir les mêmes échos que leurs précédentes incursions. La faute à leurs stratégies artistiques inchangées. Les guerriers de l’AOTP n’ont en effet guère pris de risque vis-à-vis de leurs auditeurs. Si on les suit depuis le début on ne peut que constater que leurs volontés conquérantes s’essoufflent sur ce troisième volet. Lire le reste de cette entrée »





Snowgoons – Black Snow (2008)

12 07 2008

L’équipe de producteurs allemands connu sous le blaze de Snowgoons n’a pas fini de vider son chargeur de German Luger l’an passé. Vous étiez, à juste titre, un bon nombre d’Hip Hoper a succombé sous l’impressionnante avalanche de collaborations et ses morceaux dynamites qui en résultaient. Quelques mois auront suffi pour rechausser les skis et repartir sur la piste d’un album frigorifique baptisé « Black Snow » et toujours épaulé par le charismatique label Babygrande Records. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore l’aventure des Snowgoons résulte d’un effet boule de neige; une rencontre avec Virtuoso à Boston engendra la connaissance de Jus Allah, Chief Kamachi, et ainsi de suite la connexion avec le who’s who de l’underground eastcoast était faite. Les beats de ce combo étant plus qu’alléchant on comprend l’engouement et l’acceptation de tous ces rappeurs à venir lâcher dessus quelques verses. Lire le reste de cette entrée »





Jedi Mind Tricks – A History Of Violence (2008)

29 06 2008

Une euphorie largement justifiée s’était propagée en 2006 après la sortie de « Servants in Heaven, Kings in Hell ». Les Jedi Mind Tricks sortaient alors leur album « le plus commercial » avec autant de titres que de tueries et des invités apportant le meilleur d’eux-mêmes (R.A. the Rugged Man, Ill Bill, Chief Kamachi, Reef the Lost Cauze), ce n’est donc pas pour rien qu’il fut leur projet le mieux vendu à ce jour. Babygrande a de quoi se frotter les mains. Depuis leur signature en 2001, leur réputation n’a fait que s’accroître, tout en contaminant une ribambelle de rappeurs à leur atmosphère ténébreuse. Retour plus terre-à-terre en cette fin d’année avec un nouveau projet qui s’apparente à une digne suite de leur classique « Violent by Design » à la vue du titre, « A History of Violence », mais aussi par la réintégration au sein du crew de l’agressif Jus Allah. Avec cette recombinaison, c’est toute la mentalité initiale du groupe qui semble revigorée. Apportant un climat bien pesant, le groupe de Philadelphie continue son chemin offensif et parait encore plus redoutable que jamais. Lire le reste de cette entrée »





Army Of Pharoahs – Ritual of Battle (2007)

15 09 2007

 

Il y a bien longtemps aux environs de l’an 98, alors que la planète Hip Hop vivait de beaux jours paisibles, une horde de barbares a commencé à semer un peu partout la terreur. Assoiffées de rage, d’envie de tout détruire et de conquérir le monde, ils lancèrent presque 10 ans plus tard un assaut sanglant baptisé « The Torture Papers » qui a laissé plus d’une oreille avertis sur le carreau. L’origine du mal a depuis été localisé, il s’agissait d’une poignée de militants venant principalement de Philadelphie avec à leur tête le redouté et puissant Vinnie Paz. Tel un phénomène naturel, impossible de passer à côté ou de trouver une solution pour éradiquer le fléau, si vous tenez à votre vie la meilleur solution reste encore de se soumettre et de subir leurs châtiments sans broncher. Lire le reste de cette entrée »