Ill Bill – The Hour Of Reprisal (2008)

27 09 2008

Transféré de Psycho-Logical à Uncle Howie Records, ce kid de Brooklyn reste donc en famille pour nous révéler ce second album annoncé depuis pas mal de temps maintenant. Fidèle à lui-même, il découpe la société et la vie avec brutalité, pas de place aux sentiments. Vous voyez cette scène culte où Rocky s’entraîne sur des carcasses de viande dans une salle frigorifique ? C’est un peu l’impression qu’on a lorsque Ill Bill s’exprime derrière le micro. Poings serrés, il raconte son histoire, sa réussite improbable au travers de titre percutant comme « This Is Who I Am » rythmé par le clavier de DJ Muggs. Si on avait déjà l’impression qu’Ill Bill révélait beaucoup de choses à propos de son environnement malsain, ici, tout semble plus profond, plus obscur, encore plus introspectif, une crackhouse en guise de berceau, à en croire les terrifiantes révélations de « My Uncle » (parlant surtout de son désormais célèbre Uncle Howie). « What Wrong With Bill » vous mettait la pression ? Celui-ci vous plongera dans un climat de terreur, d’inquiétude comme on en a peu vu auparavant. Un Hip Hop hardcore au paysage chaotique, c’est la spécialité de cette grande famille de rappeurs, majoritairement blancs, unis au sein des Non Phixion, Jedi Mind Tricks ou encore plus récemment en la prometteuse formation Coka Nostra. On retrouve d’ailleurs une grosse partie de ces protagonistes qui viennent l’épauler dans ses frasques diaboliques. Lire le reste de cette entrée »





Infamous Mobb – Special Edition (2002)

12 07 2006

Queensbridge, soit l’aboutissement du plus important projet de logement public de la ville de New York. Six blocks Nineteen Six buildings comme le répète souvent Ty Nitty, Twin Gambino et G.O.D. part 3, ayant tout trois naquis dans ce quartier sur la 41ème avenue. La construction des batiments en forme de Y avait pour but d’améliorer l’ensoleilement des résidents, mais à contrario c’est toute une atmosphère ténébreuse et dangereuse qui s’en dégagea. Musicalement, au cours des années le QB a démontré qu’il regorgeait d’artistes: MC Shan, Marley Marl, Tragedy Khadafi, Mobb Deep, Nas et j’en passe. Normal me direz-vous, quand on vit dans un endroit ou se trouve une forte concentration d’habitants totalement déshérités s’y mêle chomage, délinquance, drogue et histoires de gang en permanence, on en a des choses à raconter. Chacun retranscrit du mieux avec sa plume les moments de leur vie dans ce hood. Lire le reste de cette entrée »