Black Sheep – A Wolf In Sheep’s Clothing (1991)

7 03 2008

Lorsqu’on cite les Native Tongues, les premiers noms à être cités sont toujours les mêmes ; De La Soul, A Tribe Called Quest et bien sûr les Jungle Brothers, mais le duo Black Sheep introduit par DJ Red Alert est bien souvent mis à l’écart. Un oublie malheureux et inconscient, comme on en a beaucoup d’autre et dont on ne connait pas réellement la raison. Bien évidemment, les premiers cités sont ceux qui ont été les piliers de ce posse, puis il s’est vite agrandi en intégrant avec les années de talentueux rappeurs ayant ce même état d’esprit positif, décalé et tout aussi revendicateur à la fois. Un mouvement qui a bercé, influencé de nombreuses personnes et qui a marqué par son ambiance laid back orienté jazzy la période que l’on nomme aujourd’hui la old school. Avec ‘A Wolf In Sheep’s Clothing’, Dres et Mista Lawnge n’ont pourtant rien a envié aux autres. Leur créativité débordante et leur humour délirant ont fait de ce premier album, l’un des plus marquant de cette ère.

Lire le reste de cette entrée »





Dave Ghetto – Love Life? (2005)

15 01 2006

Dave Ghetto est un artiste de Camden (banlieue pauvre de New-Jersey) encore méconnu, mais cela ne fais aucun doute que son nom vous sera plus que familier d’ici quelques années. En attendant, voici une petite présentation de ce rappeur. Anciennement connu sous le blaze de AZ-IZ, il a débuté sa carrière dans le rap au sein de son groupe The Nuthouse (composé aussi de Fel Sweetenburg et Nex Millen avec lesquels il enregistrera un maxi ‘A Luv Supream’) sur le label de Bobbito Garcia (célèbre journaliste et animateur radio), Fondle’Em. Après multiples représentations et apparitions radiophoniques, le groupe sort sur le label Goodvibe Recordings leur premier EP intitulé « Deez Nutz » produit par Chops. Quand on sait que par la suite des artistes comme Bahamadia, Slum Village, The Roots, Common, De La Soul, ou encore Kanye West ont accepté de travaillé avec lui ce n’est pas un hasard: c’est que Dave Ghetto est plein de talent qui ne demande que d’être écouté de tous. Lire le reste de cette entrée »





Prince Paul – Hip Hop Gold Dust (2005)

3 10 2005

Prince Paul, pour la plupart des jeunes d’aujourd’hui écoutant du hip hop ce nom ne leur dit rien ou alors ils en ont déjà entendu parlé mais ne savent pas exactement qui il est et quel long parcours il a eu dans ce milieu musical. Cet album sera l’occasion de le rappeler car « Hip Hop Gold Dust » est une compilation de morceaux inédits, oubliés, rares produit par Prince Paul lui-même.

Ne vous attendez surtout pas à voir des artistes de la nouvelle vague actuelle, car en à peu près trente ans de carrière de producteur, Prince Paul a collaboré avec des grands noms même si celle-ci n’a cessé de connaître des hauts et des bas, et c’est sûrement la raison pour laquelle il est amplement sous-estimé. Mais la véritable raison, celle qui lui a fait un nom et celle qui l’a aussi fait chuté, est sans aucun doute son originalité, sa créativité, son refus au conformisme, le fait qu’il ne se soit pas résigné en tant que producteur à sampler que des morceaux Soul, Funk, Jazz mais aussi chercher des vinyls rock, B.O de films et autres génériques télévisés. Et ça il est l’un, pour ne pas dire le, premier à faire ce genre de démarche. Lire le reste de cette entrée »