DJ Quik & Kurupt – BlaQKout (2009)

23 06 2009

 

Voila un album qui accentuera la nostalgie des amoureux de cette époque ou la Westcoast ensoleillait et dominait le Hip Hop. Finis l’esprit et les crapuleries de l’écurie Death Row, seul les amitiés ne se sont pas effritées, en témoigne cet album commun fabriqué en 2009 par ces deux lascars qui continuent de nous faire vibrer. Dj Quik, producteur génial à la touche funky qui vous caresse l’intérieur du crâne, et Kurupt, chien fou de Los Angeles au style rafraîchissant et inimitable, la formule nous en donne déjà l’eau à la bouche. Surtout qu’on se souvient de l’excellent « Digital Smoke » que ce dernier avait conçu avec J. Wells. Deux gros noms que tout le monde connaît, mais néanmoins deux artistes qui semblent ne pas avoir reçu l’engouement mérité durant leur carrière. Probablement dû à une discographie en demi-teinte pour Kurupt, et l’impacte de Dr. Dre qui a semble-t-il toujours fait de l’ombre aux autres prodos californiens. Cela n’a pas pour autant empêché le travail de DJ Quik d’être reconnu, de resté dans l’histoire et d’être encore aujourd’hui grosse référence pour les générations qui suivent. Lire le reste de cette entrée »





The Game – Doctor’s Advocate (2006)

13 11 2006

Après avoir crée un engouement hors du commun avant la sortie de son premier album The Documentary (sorti sur Aftermath/G Unit Records), The Game n’a pas pour autant cessé de faire parler de lui après la sortie de ce disque qui a connu un énorme succès : environ 400 000 exemplaires vendu le jour de sa sortie aux USA, pour finir double platine et finalement comptabiliser plus de 4 millions d’albums vendus dans le monde. Lui, le nouveau protégé de Dr Dre, lui qu’on nomme déjà comme le nouveau représentant de la Westcoast, est devenu en l’espace de quelques semaines la coqueluche des médias. Il faut dire qu’il y avait matière à se pencher sur son cas, la presse n’ayant cessé de suivre ses péripéties au jour le jour depuis la querelle naissante avec 50 Cent peu après la sortie de Documentary (et qui continue encore de nos jours). Eté 2005, la nouvelle tombe : 50 Cent, qui l’avait pourtant pris sous son aile et contribué à son succès, annonce à la radio qu’il ne faisait plus partie du crew des G-Unit. S’ensuivit alors de nombreuses tensions et représailles à distance, comme la première fois où le slogan fédérateur ‘G-Unot’ fut lancé lors du festival Summer Jam, sans parler des multiples diss-tracks à l’encontre de Curtis Jackson et sa bande. La réaction du camp adverse fut réciproque. Et ce n’est pas cette pseudo-réconciliation lors de donations de fonds pour diverses associations qui changera la donne. Mais qui sème le vent récolte la tempête… C’est un peu ce que The Game va finir par s’apercevoir à force de chahuter tout le monde et de lancer des campagnes nuisibles sur 50 Cent, vu que celui-ci est aussi lié au label Aftermath. Lire le reste de cette entrée »





DJ Quik – Quik Is The Name (1991)

1 09 2005

En 1991, le Gangsta Rap est déjà plus que présent à Los Angeles, les Ice-T, N.W.A et autres Above The Law ont véritablement transformé ce mouvement, ce style en un véritable phénomène nationale. Mais venant d’un quartier du nom de Compton où de nombreux pionniers comme Dr. Dre, MC Eiht, Ice Cube, et son cousin Eazy-E ont fait leurs preuves dans le rap game, David Blake aka DJ Quik compte bien lui aussi saisir sa chance et faire sa place dans ce milieu. Lire le reste de cette entrée »





The Game – Untold Story (2005)

11 01 2005

Avant de sortir son premier opus « The Documentary » dans la cour des grands avec le label Aftermath, The Game aka Jayceon Taylor, nous dévoile quelques semaines plus tôt un ensemble de ses morceaux enregistrés avant sa signature il y a environ 1 an et demi voir plus; et c’est avec des oreilles attentives que l’on écoute cet album afin d’avoir sans doute un avant goût du flow que l’on retrouvera dans son opus suivant. Lire le reste de cette entrée »