Chief Kamachi – The Clock of Destiny (2010)

27 04 2010

 

Destitué de son rang au sein de l’Army of the Pharoahs, ce n’est pas par hasard si l’on apprend que l’auto proclamé messie du mic revient rapidement dans les bacs avec son troisième ouvrage. Comme pour contrer son absence du dernier AOTP (The Unholy Terror) que je vous ai récemment chroniqué, Chief Kamachi re débarque par magie après 4 ans de routes et de collaborations avec son nouveau solo The Clock of Destiny. Si au premier abord on est en droit de se demander s’il fera le poids face à ses anciens partenaires, l’album lui ne nous laisse aucun doute! L’entrée sur 2nd Lecture (produite par les Snowgoons) est simplement héroïque, la bande son d’une résurrection, d’un pamphlet vengeur et destructeur envers quiconque se mettrait au travers son chemin. Finis la perte de temps, la vie est trop courte pour les futilités, alors Kamachi va droit au but et certifie une douzaine de tracks ténébreuses qui nous happent comme toujours grâce à sa rugueuse plume descriptive et à sa voix roque reconnaissable entre mille. Lire le reste de cette entrée »





Army Of Pharoahs – Ritual of Battle (2007)

15 09 2007

 

Il y a bien longtemps aux environs de l’an 98, alors que la planète Hip Hop vivait de beaux jours paisibles, une horde de barbares a commencé à semer un peu partout la terreur. Assoiffées de rage, d’envie de tout détruire et de conquérir le monde, ils lancèrent presque 10 ans plus tard un assaut sanglant baptisé « The Torture Papers » qui a laissé plus d’une oreille avertis sur le carreau. L’origine du mal a depuis été localisé, il s’agissait d’une poignée de militants venant principalement de Philadelphie avec à leur tête le redouté et puissant Vinnie Paz. Tel un phénomène naturel, impossible de passer à côté ou de trouver une solution pour éradiquer le fléau, si vous tenez à votre vie la meilleur solution reste encore de se soumettre et de subir leurs châtiments sans broncher. Lire le reste de cette entrée »





Snowgoons – German Lugers (2007)

12 05 2007

Soyez en sûr, les grands producteurs Hip Hop ne viennent pas forcément du pays de l’Oncle Sam. Mais rares sont ceux qui viennent de l’étranger et arrivent à percer cette bulle américaine pour convaincre certains rappeurs de venir poser sur leurs sons. Cependant depuis quelques années, les mentalités changent, les esprits se sont de plus en plus ouverts, ces rappeurs retrouvent souvent en eux une fraîcheur musicale qu’ils avaient perdu d’ouïe (on dit bien perdu de vue) depuis quelques années. En France, on connaît surtout les Get Large qui ont réussi à s’imposer sur la scène new-yorkaise, plus précisément du côté du Queensbridge. En Allemagne ce sont donc les Snowgoons qui au travers de ce projet ont réussi un gros coup via Babygrande. Composé de Det et Dj Illegal, rejoints un peu plus tard par Torben et Dj Waxwork, ils n’ont pas manqué de séduire rapidement des grosses pointures US avec leurs univers mystérieux et leurs sons glacés, frissonnant comme la détonation d’un German Luger. Ce n’est pas un hasard s’ils ont pour références et principales influences le Wu-Tang, Jedi Mind Tricks, mais aussi DJ Babu, DJ Premier pour l’art de manier les platines. Lire le reste de cette entrée »