Birdman – Pricele$$ (2009)

15 11 2009

 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$ 

Avant qu’il ne sorte courant 2010 un album commun avec le boss des matons Rick Ross (normalement intitulé « The H »), l’homme oiseau patron du plus bling bling des labels sudistes dévoile en toute intimité son quatrième album solo. « Pricele$$ » est à l’image de l’éternelle ambition de son auteur, autrement dit ça pu le fric et le carat à plein nez. Sans compter que depuis « Fast Money » son ‘fils’ Lil Wayne, qui a maintenant pris une proportion immense dans l’industrie du Hip Hop, est toujours auprès de lui pour lui souffler un refrain ou un couplet qui rameutera ses fans. Lire le reste de cette entrée »





More Than A Game (Soundtrack) (2009)

18 09 2009

 

Sport incontestablement le plus lié au Hip Hop le Basket-ball est, et ce n’est pas une nouveauté, une véritable institution aux États-Unis. Beaucoup de rappeurs ont été tenté par une carrière professionnelle: Master P, Snoop Dogg,etc… A l’inverse beaucoup de basketteurs ont tenté leur chance au micro comme Ron Artest soutenu par ses potes de QB, Allen Iverson ou bien encore le mythique Shaq qui a délivré plus d’un album du genre dans les 90’s. De nombreuses lyrics font référence à ces maestros de la balle Spalding. Chaque club universitaire se bat pour trouver la perle rare qui fera par la suite crisser les parquets des gros clubs de la NBA. On a tous en tête des noms comme Pippen, des Magic Johnson, des Barkley, des Robinson, des Olajuwon ou encore des icônes comme Jordan qui nous ont fait briller toute notre jeunesse et nous ont apporté du pur bonheur avec leur style de jeu unique et leurs mimiques respectifs. Saison 2008/2009, retour à notre époque, les Lakers ont remporté les Play-Off au détriment des Magic d’Orlando. Dwight Howard et notre frenchie Mickaël Piétrus n’ont rien pu faire pour éradiquer la tornade KB24. Mais la soundtrack « More Than A Game » embellie le documentaire consacré au M.V.P. de l’année. Une masse de bientôt 25 ans débarqué de l’Ohio et qui fait le bonheur de Cleveland. Tout le monde l’aura compris on parle ici de LeBron James, déjà une légende… Lire le reste de cette entrée »





Eminem – Relapse (2009)

23 05 2009

 Et dire qu’il aurait pu connaître le même destin qu’Heath Ledger… Le Monde fait la manche avec cette crise qui la touche, Obama est le premier président noir des États-unis d’Amériques, Nicolas Sarkozy veut des portiques de sécurités dans les écoles, la Corée du Nord joue les physiciens, les enfants tuent leurs parents pour leur avoir interdit de jouer aux jeux vidéos, la neige tombe au Sahara, pas besoin d’un dessin pour dire qu’il y a des choses qui changent et des choses qui ne tournent pas rond dans l’atmosphère en ce moment. C’était la période propice pour qu’un trouble fête bien connu refasse instinctivement surface dans le rayon des bacs en surmontant son mal être personnel. Car si Eminem se secouait les bourses pendant tout ce temps ce n’était pas pour exciter les actions de WallStreet. Plonger dans une addiction poussée aux somnifères notre rappeur blond préféré avait commencé par annulé sa tournée européenne d’Anger Management Tour (dommage on avait déjà les places pour le Stade de France…), puis a continué sa descente aux enfers en apprenant le décès tragique de son meilleur ami Proof (des D12), sans oublier son remariage raté avec la mère de sa fille. Un cocktail de souffrance et de dur moments qui l’ont fortement fragilisé et dirigé dans une profonde fatigue. La rumeur d’une fin de carrière ne s’est alors pas faite tardé sur Internet, surtout que dans l’outro de « Encore » le protagoniste laissait pensé à un suicide. Rapidement démenti, cette mort artistique n’est juste que passagère et est vite mis de côté lorsqu’il re participe à quelques projets et conçoit le street album « The Re-Up » dans le but de mettre un peu plus de lumière sur les autres rappeurs de l’écurie Shady Records. Après plus de 5 années éloigné des studios, Marshall Mathers nous fait une rechute (« Relapse »)! Son alter ego Slim Shady en est ravi… Mais que tous les Stan se rassurent, il a su resté lui même et est de nouveau suivis par l’un des meilleurs spécialistes du genre, son docteur assigné, le Dr. Dre (et ses assistants) qui se serre de ce programme pour pouvoir enfin conclure sa propre thèse sur la désintoxication… Lire le reste de cette entrée »





Flo Rida – Mail on Sunday (2008)

25 04 2008

De plus en plus de nouvelles têtes apparaissent d’un coup sous les projecteurs du Hip Hop avec leur unique tube de l’été sous le bras. Une déferlante médiatique momentanée s’abat alors sur eux, puis repartent dans l’ombre de leur scène locale, les poches pleines, mais presque aussi vite qu’ils sont venus. Pas de doute qu’une infinité d’adeptes seulement connaissait Flo Rida avant qu’il explose dernièrement avec son EP contenant le fameux « Low ». On ne l’espère pas pour lui, mais à première vue tout laisse penser qu’il fait partie de ces ambianceurs d’un temps qui aura rapidement un successeur aussi furtif. Pour en être quasiment sûr de son destin encore faut-il avoir écouter l’album qui suit son débarquement hertzien. Lire le reste de cette entrée »