La Coka Nostra – A Brand You Can Trust (2009)

19 07 2009

 

Trois ans de latence auront été nécessaire après l’annonce, pour que l’obscure super groupe du Hip Hop commence sa propagande discographique. La Coka Nostra (LCN) est une pieuvre dont les idéologies se trouvent dans le cerveau de 5 activistes majeurs. Une réunion de la famille américano irlandaise House of Pain et Slaine, connectée avec le blanc bec juif politiquement incorrecte de Brooklyn, Ill Bill. Cinq piliers qui ont tous ramené avec eux dans le collectif leurs bras droits et leur entourage proche. Lorsque le rassemblement studio de toutes ces têtes a enfin pu se faire, le résultat donne « A Brand You Can Trust », un mouvement, une révolution invisible qui émerge des rues crades de New-York. Lire le reste de cette entrée »





B-Real – Smoke N Mirrors (2009)

16 03 2009

A bien y réfléchir, B-Real était l’un des seuls piliers de gros groupe à ne jamais avoir sorti d’album solo. On n’en connaît pas réellement les raisons, paresse personnelle, volonté de trop bien faire, veto posé par Columbia Records ? Une multitude de possibilités récurrentes nous sautent immédiatement à l’esprit. En tout cas, cela fait maintenant plus de 20 ans, depuis les débuts des Cypress Hill, qu’on attendait comme des morts de faim un tel projet de sa part. Et c’est lors d’une escapade chez Duck Down Records qu’il va enfin concrétiser celui-ci après une série de mixtape « Gunslinger » qui annonçait l’évènement. Après Frost, B-Real est l’artiste latino le plus célèbre du Hip Hop ; sa voix nasillarde, sa vibe et ses phrasés infusés de marijuana en ont fait un personnage emblématique dans le milieu. Pour les jeunes et moins jeunes de la communauté hispanique, c’est carrément un modèle, une icône qui représente fièrement « La Raza ». Lire le reste de cette entrée »





Ill Bill – The Hour Of Reprisal (2008)

27 09 2008

Transféré de Psycho-Logical à Uncle Howie Records, ce kid de Brooklyn reste donc en famille pour nous révéler ce second album annoncé depuis pas mal de temps maintenant. Fidèle à lui-même, il découpe la société et la vie avec brutalité, pas de place aux sentiments. Vous voyez cette scène culte où Rocky s’entraîne sur des carcasses de viande dans une salle frigorifique ? C’est un peu l’impression qu’on a lorsque Ill Bill s’exprime derrière le micro. Poings serrés, il raconte son histoire, sa réussite improbable au travers de titre percutant comme « This Is Who I Am » rythmé par le clavier de DJ Muggs. Si on avait déjà l’impression qu’Ill Bill révélait beaucoup de choses à propos de son environnement malsain, ici, tout semble plus profond, plus obscur, encore plus introspectif, une crackhouse en guise de berceau, à en croire les terrifiantes révélations de « My Uncle » (parlant surtout de son désormais célèbre Uncle Howie). « What Wrong With Bill » vous mettait la pression ? Celui-ci vous plongera dans un climat de terreur, d’inquiétude comme on en a peu vu auparavant. Un Hip Hop hardcore au paysage chaotique, c’est la spécialité de cette grande famille de rappeurs, majoritairement blancs, unis au sein des Non Phixion, Jedi Mind Tricks ou encore plus récemment en la prometteuse formation Coka Nostra. On retrouve d’ailleurs une grosse partie de ces protagonistes qui viennent l’épauler dans ses frasques diaboliques. Lire le reste de cette entrée »