La Page Facebook

30 07 2011

Le blog étant en stand by le temps de l’ouverture d’un nouveau site dédié à la culture Hip Hop, je vous propose de me rejoindre sur la page facebook de So Fresh So Hype pour ne rien rater de l’actualité. Le meilleur des dernières vidéos Hip Hop/ R&B Soul / Electro et tout ce qu’il faut avoir vu pour être hype!

Follow Us: 
http://www.facebook.com/home.php#!/pages/So-Fresh-So-Hype/187901964567007





So Fresh So Hype Vol.2

14 01 2011

Et voila le volume 2 des compiles So Fresh So Hype! N’hésitez pas à lâcher vos réactions sur la tracklist et à faire tourner le lien à vos amis.

Pour plus de musiques et de vidéos So Fresh So Hype rejoignez la page sur facebook :
http://www.facebook.com/home.php#!/pages/So-Fresh-So-Hype/187901964567007

Lire le reste de cette entrée »





So Fresh So Hype Vol.1

10 09 2010

Plus trop le temps pour des chroniques détaillées, mais toujours la pour vous faire profiter de bons petits morceaux. En témoigne cette compilation maison, première d’une longue série. Un moyen simple et efficace pour vous interesser aux artistes présent dessus.

Lire le reste de cette entrée »





Little Brother – Leftback (2010)

7 05 2010

 Parfois on a vraiment l’impression que les artistes se foutent de notre gueule, comme lorsqu’en 2008 Big Pooh annonce que les Little Brother pourraient ne plus sortir d’album et que son acolyte Phonte le contredit peu de temps après en annonçant l’arrivé imminente de Leftback. Il fallait en fait comprendre par les dires de Big Pooh qu’après ce quatrième projet commun une longue pause (définitive?) prendra forme dans la carrière de ce groupe phare qui a éclairé la scène Hip Hop de la Caroline du Nord. On comprend qu’ils ne veulent pas égratigné au fur et à mesure la magie de leurs premiers opus, d’autant plus qu’avec le départ de 9th Wonder on a ressenti comme un léger essoufflement malgré le travail d’Illmind, Khrysis et les autres qui ont supplée le célèbre producteur comme ils pouvaient. En témoignage du passé et comme pour montrer que l’aventure Little Brother penche vers la fin, Phonte et Big Pooh ont ressortis les archives sur cette pâle pochette d’album. Les deux artistes sont les acteurs et les témoins d’une chevauchée fantastique qui a atteint sont apogée il y a cinq ans déjà avec le magnifique The Minstrel Show. Lire le reste de cette entrée »





Chief Kamachi – The Clock of Destiny (2010)

27 04 2010

 

Destitué de son rang au sein de l’Army of the Pharoahs, ce n’est pas par hasard si l’on apprend que l’auto proclamé messie du mic revient rapidement dans les bacs avec son troisième ouvrage. Comme pour contrer son absence du dernier AOTP (The Unholy Terror) que je vous ai récemment chroniqué, Chief Kamachi re débarque par magie après 4 ans de routes et de collaborations avec son nouveau solo The Clock of Destiny. Si au premier abord on est en droit de se demander s’il fera le poids face à ses anciens partenaires, l’album lui ne nous laisse aucun doute! L’entrée sur 2nd Lecture (produite par les Snowgoons) est simplement héroïque, la bande son d’une résurrection, d’un pamphlet vengeur et destructeur envers quiconque se mettrait au travers son chemin. Finis la perte de temps, la vie est trop courte pour les futilités, alors Kamachi va droit au but et certifie une douzaine de tracks ténébreuses qui nous happent comme toujours grâce à sa rugueuse plume descriptive et à sa voix roque reconnaissable entre mille. Lire le reste de cette entrée »





Oddisee – Traveling Man (2010)

26 04 2010

 On connaissait le tour du monde en 80 jours, voila maintenant celui en 24 pistes instrumentales. Pas besoin de préparez votre valise pour bouger, ‘Traveling Man’ le fait pour vous et ne vous demande que l’usage attentif de votre ouïe pour le découvrir. Une composition concoctée par Oddisee, l’homme fort de la production en ce moment dont j’avais déjà fais l’éloge sur l’excellent opus des Diamond District. Débarqué de Washington, il transmet sur chacune de ses instrus une saveur originale et rafraîchissante qui sent bon le vrai Hip Hop. Comme l’est son confrère Madlib ou le fût J Dilla, il est ultra productif et possède une inspiration équivalent à un puits sans fond. Pour ce dernier projet il pose donc le mic et délivre un paysage de mélodies variée, toutes influencées par les noms des villes qui parcours l’album et dans lesquelles il a sûrement fait escale lors de ses tournées. Talk box et funky bounce en provenance de South Central, ambiance tamisée soulful qui court dans les rues de Philly, le charme romantique de Paris, grosse session de percussion et de cuivre pour Lagos et Sao Paulo, énergie synthétique pour vibrer à ATL, ou sensation rêveuse sur Las Vegas. L’exploration des 5 continents est finement perçu sans trop en faire, juste la touche qu’il faut pour déguster et s‘envoler vers d‘autres horizons. Assimilez bien le nom d’Oddisee car on risque encore d’en parler avant la fin de l’année. Lire le reste de cette entrée »





Murs & 9th Wonder – Fornever (2010)

25 04 2010

 Va falloir que 9th Wonder et Murs pensent sérieusement à se pacser vu qu’ils en sont déjà à leur quatrième album avec ce Fornever fraîchement débarqué. Même si les deux sont un peu volages et spécialistes des projets communs avec d’autres artistes, lorsque ces deux activistes se retrouvent la magie opère instantanément. Les mélodies légères et les samples de 9th Wonder frôlent comme d’habitude la parfaite harmonie avec le flow de Murs et son art de conter les histoires avec sincérité. En témoigne cette aventure originale avec une star du porno qu’il nous raconte sur ‘Vikki Veil’ ou encore sur l’énorme single ‘The Problem Is…’ qui reste le morceau phare de l’opus. En plus d’une production captivante, le thème de fond révolutionnaire, critique du système, qui n’est certes pas tout neuf dans le milieu du Hip Hop retrouve une énergie et des pulsions qui nous manquaient dernièrement. A cela s’ajoute l’intervention sulfureuse et linéaire de Sick Jacken et vous obtenez un titre très efficace. Lire le reste de cette entrée »





Army of the Pharaohs – The Unholy Terror (2010)

13 04 2010

 On les pensait peut-être résigné à se réunir de nouveau pour concevoir un troisième fléau ténébreux dans le petit monde de l’underground, en vain… Trois ans plus tard, avec un gradé au tapis (Chief Kamachi radié du groupe pour conflit), deux nouvelles recrues (Block McCloud et Journalist) dans leur rang et un retour en force du soldat Apathy, l’armée des pharaons et son chef de file Vinnie Paz est fin prête pour remettre un peu de terreur dans nos oreilles. Malheureusement cette bataille titrée ‘The Unholy Terror’, qui sort encore sous l’œil avertis du label Babygrande, risque de ne pas recevoir les mêmes échos que leurs précédentes incursions. La faute à leurs stratégies artistiques inchangées. Les guerriers de l’AOTP n’ont en effet guère pris de risque vis-à-vis de leurs auditeurs. Si on les suit depuis le début on ne peut que constater que leurs volontés conquérantes s’essoufflent sur ce troisième volet. Lire le reste de cette entrée »





U-N-I & Ro Blvd – A Love Supreme 2.0 (2010)

12 04 2010

 Les Hipsters sont-ils au Hip Hop ce que les Gay sont à la société? N’y voyez pas de préjugé, d’amalgame ou de polémiques indélicates de ma part, mais force est de constaté que les deux ont une intégration plutôt difficile chacun de leur côté. Pour certain la mouvance hipster c’est comme si vous mettiez Mike Tyson dans un jean slim. Insensé de voir des jeunes habillés comme une pub Benetton, porter des salopettes jaunes et des verres épais à la Steve Hurkel dans un monde aussi virulent que le Hip Hop. Si on pense que cette musique est apparemment ’violente’, bodybuildée et ne fait que l’apologie de la drogue, c’est aussi parce qu’il y a eu la tendance Gangsta Rap qui est passé par la et qui est resté gravé dans la tête des médias. Mais un cycle est en train de se terminer, la cool attitude et l’esprit festif reviennent en force! Pour les U-N-I et Ro Blvd qui viennent des bas quartiers de Los Angeles il aurait été difficile de se faire une place s’ils avaient grandi à la même époque que leurs aînés de la N.W.A. Les temps changent comme la mode, le Hip Hop se diversifie à grande vitesse, désormais il est presque dur de reconnaître à l’ouïe d’où vient tel ou tel artiste. Lire le reste de cette entrée »





Dessa – A Badly Broken Code (2010)

11 04 2010

 Après son EP de 2005 et quelques apparitions par ci par la, il était temps pour Dessa de nous en dévoiler un peu plus de son univers hors du commun avec un premier solo. Et le résultat est sans appel: « A Badley Broken Word » est une œuvre assurément fascinante! Envoûté par un ensemble excellemment bien ficelé ou se confronte mélodies captivantes et la belle plume poétique d’une artiste déterminée qui sait ce qu‘elle veut. Emergée du Minnesota et membre du collectif Doomtree (comme P.O.S ou Toki Wright pour les plus connu) elle évolue aussi bien dans le chant, le rappe ou le spoken word. Capable de s’adapter à tout moment, sorte de Brother Ali au féminin, lorsqu’elle entre mêle son savoir faire cela donne un morceau surpuissant comme ‘Mineshaft II’ où l’on a l’impression d’entendre un trio à elle toute seule. Lire le reste de cette entrée »