Murs & 9th Wonder – Fornever (2010)

25 04 2010

 Va falloir que 9th Wonder et Murs pensent sérieusement à se pacser vu qu’ils en sont déjà à leur quatrième album avec ce Fornever fraîchement débarqué. Même si les deux sont un peu volages et spécialistes des projets communs avec d’autres artistes, lorsque ces deux activistes se retrouvent la magie opère instantanément. Les mélodies légères et les samples de 9th Wonder frôlent comme d’habitude la parfaite harmonie avec le flow de Murs et son art de conter les histoires avec sincérité. En témoigne cette aventure originale avec une star du porno qu’il nous raconte sur ‘Vikki Veil’ ou encore sur l’énorme single ‘The Problem Is…’ qui reste le morceau phare de l’opus. En plus d’une production captivante, le thème de fond révolutionnaire, critique du système, qui n’est certes pas tout neuf dans le milieu du Hip Hop retrouve une énergie et des pulsions qui nous manquaient dernièrement. A cela s’ajoute l’intervention sulfureuse et linéaire de Sick Jacken et vous obtenez un titre très efficace. 

 
La force de la collaboration entre Murs et 9th Wonder réside aussi dans le simple fait qu’ils sont capables de créer toutes sortes d’ambiances sur un même album. Ils le prouvent une fois de plus sur ce concentré de 10 morceaux agréables. Déclarant leur flamme à la gente féminine asiatique sur ‘Asian Girl’, 9th Wonder lâche forcément un instru typé oriental et se met même à poser ses premières lignes en tant que 9thmatic, l’amour donne des ailes… Comme je le disais on ne déniche aucun morceau aussi percutant que ‘The Problem Is…’, du moins niveau texte et musique c‘est un tube qui sort carrément du lot. Mais le reste baigne quant à lui dans une homogénéité soulful / laid back bien jouissive (à l’image de ‘The Lick‘ Feat. Verbs), avec ces sonorités californiennes, qui nous régalent tout le long. Bref on comprend vite qu’ils ont enregistré du côté de la baie des anges. 

Et les invités n’y sont également pas étranger! L’association peut surprendre sur le papier mais c’est bien Kurupt qui donne la réplique à un Murs surchauffé sur le titre éponyme ‘Fornever’. Recyclant habilement un vieux tube du groupe Family Brown (‘Never Had A Love’), l’album démarre sur une très bonne note ensoleillée. Pourquoi changer l’équipe lorsque la cohésion donne du lourd? On retrouve alors une fois de plus le chien du Dogg Pound sur ‘Live From Roscoe’s’ avec un air funky fresh qui lui correspond mieux et sur laquelle il fait donc évidemment bien meilleure figure. Après Kurupt et Sick Jacken, c’est au tour du trop rare Suga Free de s’incruster et de conclure avec sa classe de pimp sur le très bon ’Let Me Talk’. Entre histoire de meuf sous mélodie DJ Quikienne (’West Coast Cinderella‘), entre remake de ‘How I Used To Love H.E.R.’ de Common, ou entre dépoussiérage du titre ’Funky worm’ qu’on ne pensait plus entendre depuis que les anciens l‘ont usé sous toutes les coutures, Murs continue de cirer sa réputation d’artiste talentueux et d’élargir un peu plus chaque jour sa fan base qui s’est encore plus agrandis depuis son album ’Murs for President’. 

Sans égaler leurs deux premiers essais, les deux artistes fournissent ici une galette de bonne facture qui nous fait passer un court mais agréable moment. 


Actions

Information

One response

23 01 2013
cleaningwild

I really like your writing style, excellent information, regards for posting :D. « If a cluttered desk is the sign of a cluttered mind, what is the significance of a clean desk » by Laurence J. Peter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :