U-N-I & Ro Blvd – A Love Supreme 2.0 (2010)

12 04 2010

 Les Hipsters sont-ils au Hip Hop ce que les Gay sont à la société? N’y voyez pas de préjugé, d’amalgame ou de polémiques indélicates de ma part, mais force est de constaté que les deux ont une intégration plutôt difficile chacun de leur côté. Pour certain la mouvance hipster c’est comme si vous mettiez Mike Tyson dans un jean slim. Insensé de voir des jeunes habillés comme une pub Benetton, porter des salopettes jaunes et des verres épais à la Steve Hurkel dans un monde aussi virulent que le Hip Hop. Si on pense que cette musique est apparemment ’violente’, bodybuildée et ne fait que l’apologie de la drogue, c’est aussi parce qu’il y a eu la tendance Gangsta Rap qui est passé par la et qui est resté gravé dans la tête des médias. Mais un cycle est en train de se terminer, la cool attitude et l’esprit festif reviennent en force! Pour les U-N-I et Ro Blvd qui viennent des bas quartiers de Los Angeles il aurait été difficile de se faire une place s’ils avaient grandi à la même époque que leurs aînés de la N.W.A. Les temps changent comme la mode, le Hip Hop se diversifie à grande vitesse, désormais il est presque dur de reconnaître à l’ouïe d’où vient tel ou tel artiste. 

 
Ro Blvd utilise pourtant un instrument qui a fait les beaux jours du G-Funk, des grosses doses de synthé sont perceptibles un peu partout sur leur A Love Supreme 2.0. Non ce n’est pas le remake de John Coultrane mais une nouvelle version de leur premier échantillon qui était uniquement dispo en libre téléchargement. Une sortie physique dans laquelle ils ont gardé le meilleur et rajouté 5 nouveaux morceaux pour donner un second souffle à leur buzz qui commence à bien s‘installer. A mi-chemin entre l’inspiration des Sa-Ra avec une saveur hypnotique comme sur le biographique ‘The Launch 2.0‘, ‘Lately’ ou cette balade galactic de ‘My Life’, les Mc’s des U-N-I que sont Y-O et Thurzday semblent à l’aise sur tous les beats que leur fournis leur acolyte. En fait les productions ne s’éloignent pas de l’esprit californien, avec ces sirènes ou ces rythmiques funky comme ‘The Grudge’ ou ‘Hollywood Hiatus’ qui sont des purs produits de la nouvelle westcoast dans lesquelles ont ressent les inspirations du passé. Les angelenos underground que sont Evidence et Fashawn viennent d’ailleurs apporter leur soutien au projet. 
 
Alors que cette scène semble manquer de reconnaissance et de tête d‘affiche niveau mainstream, il est vraiment plaisant d’entendre et de découvrir des bons rappeurs de l’ombre comme Y-O et Thurzday qui délivrent ici un délicieux petit produit qui vous fait bouger la tête avec un tube à la ‘Lauren London’ ou qui flirte parfois avec le glamour et nous relaxe comme ‘A Love Supreme’ ou ‘Stylin’ extrêmement inspiré par The Neptunes . Pour en revenir à la mouvance hipster il y en a qui aime les détester, nous on aime les tester quand la musique est bonne, en voici la preuve. 
 

Actions

Information

One response

9 05 2010
Sagittarius

Ouep ils sont bons ces gamins! dès que je vois l’album dans les bacs, j’le prends… j’avais déjà la tape mais faut les soutenir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :