Kero One – Early Believers (2009)

28 02 2009

 

Il y a des albums qu’on aimerait faire découvrir à tout notre entourage, de rendre l’artiste aussi populaire que ceux qui passe en boucle en radio, de faire resplendir sa musique autant qu’elle nous émerveille. Révélation et véritable sensation 2006, Kero One fait partis de cette scène indépendante qui a conquis nos coeurs difficiles et qui nous fait ressentir du plaisir lorsqu’on ouvre nos portefeuilles pour acheter puis écouter leurs derniers ouvrages. Cela fait un peu plus de 5 ans que j’officie en tant que chroniqueur sur Rap2k et cet artiste se classe aisément sur le podium des fabuleuses découvertes que j’ai eu l’occasion d’entendre. « Windmills of Soul » était un pur bijou, une oeuvre qui a réveillé les légendes du Jazz, une douceur onctueuse qui a fait plané le Hip Hop. C’est sans nul doute pour ne pas tourner en rond, pour ne pas lasser l’auditeur, pour ne pas essayer de plagier son propre premier album que Kero One débarque sous de nouvelles couleurs en 2009 sur « Early Believers », the long awaited sophomore album… comme le signale l’autocollant promo. 

Le Rapper/Producteur/DJ et patron de Plug Label nous fait une seconde approche pour continuer de nous séduire mais sous des mélodies plus up tempo, on sent toujours cette influence du Jazz mais sur des rythmes plus ensoleillés, plus funky, à base de synthés, de Fender Rhodes et tout un tas d’autres instruments exotiques pour donner la texture conviviale qui encensera nos tympans. « Welcome To The Bay », produit par son pote et non moins talentueux King Most, nous fait rayonner de plein fouet le climat chaleureux de San Francisco d’où est localisé Kero One. La magnifique voix de Jacqueline Marie donne du volume à cet hymne qui s’adapte parfaitement pour la saison actuelle. On ne pouvait pas rêver d’une meilleur combinaison pour « When The Sunshine Comes »: c’est le chanteur anglais Ben Westbeech qui donne le ton du refrain. Quand deux grands esprits se rencontrent, deux activistes de la jovialité partagent une chanson, le résultat fait un effet de relaxation immédiate. Et comme leur entente ne faisait aucun doute on a le droit à du rab avec « Goodbye Forever ». 

Kero One aime imprégner ses productions de saveurs différentes; Soul/Hip Hop/Jazz etc…. Ainsi la Funk transcende « Keep Pushin' » (ou l’auto-tune y est utilisé efficacement pour une fois), le Latin Jazz et la spanish guitare de Vince Czekus sur « Bossa Soundcheck » porte l’album dans un tempérament plus lounge, tout comme l’énorme mixture instrumental « A Song For Sabrina » qui est la représentation parfaite de cette joie de vivre qui transpire de « Early Believers ». S’il dédicace ce disque à tout ceux qui ont été derrière lui depuis le début (et on en fait partis), il accepte bien sûr les nouveaux adeptes. Pas de doute qu’ils seront nombreux après avoir écouté ce dernier ou lorsqu’ils découvriront ses débuts car Kero One représente ce Hip Hop pour toutes générations, celui qui apporte de la positivité, de bonnes ondes, et qui revigore des valeurs que le Hip Hop avait mis de côté ces derniers temps. L’égo laisse place ici à des titres bien plus introspectif, plus touchant comme lorsque Kero One nous parle de son enfance, sa vie, ses choix face à ses parents, ses premiers contacts avec cette musique au travers de « This Life Ain’t Mine » & « I Never Thought That We ». 

En plus de cela il sait très bien s’entourer. On a entendu Ben Westbeech, qu’on connaissait déjà pas mal pour ceux qui suive un peu la scène UK ou tout ce qui entoure Gille Peterson, on découvre maintenant ce superbe chanteur finlandais qui va par le nom de Tuomo et qui encense nos oreilles sur « Love & Happiness » et « Lets Just Be Friends ». Un Stevie Wonder des temps modernes au style et intonations proche d’un D’Angelo par moment. On oublie pas non plus son ami Ohmega Watts, leur complicité se dégage sur le très bon « Stay On The Grind ». On finit avec une douce note instrumentale sur « On and On ». Plus qu’un album, « Early Believers » est une cure pour épanouir votre humeur. 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :