Notorious (Soundtrack) (2009)

15 01 2009

 

16 ans après sa création, le label Bad Boy Records est bel et bien toujours actif. Si si je vous assures, malgré le fait qu’il survive par l’intermédiaire de sorties de plus en plus lamentables l’entreprise musicale conçu par Sean « Diddy » Combs existe encore. Comme tout le monde le sait, son succès et sa fortune il le doit principalement à un seul et unique artiste: Notorious BIG. Sans la signature du légendaire rappeur, Bad Boy n’aurait jamais eu cette forte réputation dans le Hip Hop. Et depuis la mort brutale de Christopher Wallace en 1997 cette hypothèse s’est très largement confirmé. L’empire fragilisé n’a jamais rebattu de l’aile depuis la perte de son poulain, mais continue chaque jour de bénéficier des droits d’enregistrement du rappeur. Moins productif que son « rival » de l’époque 2Pac, ils ont néanmoins la aussi pu exploiter une bonne palette de démos et d’anciens couplets pour sortir deux albums posthumes. Un hommage très fructueux pour le compte en banque… Une recette qui certes tombe moins dans l’aberration et la folie du pauvre cas Tupac Shakur, mais qui ne fait pas toujours l’unanimité surtout lorsque le résultat escompté égratigne l’image flamboyante de leur courte et prestigieuse carrière. 

Après Eminem et 50 Cent, c’est au tour du destin de Notorious BIG d’être mis en avant sur les grands écrans hollywoodiens. Un biopic, pas sortie en France, qui revient donc sur l’ascension et le parcours hors du commun de ce jeune du ghetto. Après de nombreuses rumeurs circulant sur Internet, celui qui a été choisi pour se mettre dans la peau du charismatique Big Poppa est finalement Jamal « Gravy » Woolard. Contrairement à 8 Mile ou Get Rich… la bande annonce qui entoure ce projet n’est pas entièrement composé d’inédits. Bad Boy, qui tire donc ici encore profit de son artiste, a préféré jouer la carte de la sûreté en choisissant les titres phares, principalement de « Ready To Die » et « Life After Death… », pour illustrer cinématographiquement la vie de son protégé ou encore avec l’historique « Party & Bullshit », first single du bonhomme. L’intérêt y est donc réduit pour nos oreilles vu que l’on connaît quasiment tout, d’autant plus qu’un Best Of avait déjà vu le jour l’an passé. Heureusement pour nous que quelques surprises s’insèrent quand même dans cette compilation. Deux inédits nous sont offerts, et qui d’autre que Jay-Z aurait été mieux placé pour se charger du premier. Ami de longue date, il ne raterait pour rien au monde (pour Beyonce peut-être…) l’occasion de rapporter en studio l’atmosphère magnifique de Brooklyn. « Brooklyn Go Hard » est la dernière petite bombe lâché par Sean Carter sur une production de Kanye West qui sample la voix de l’excentrique Santogold. Formule imparable quasi similaire à son « Swagga Like Us » qui reprenait une track de M.I.A. 

Icône, légende, forte source d’inspiration, Notorious BIG est l’un des rappeurs qui a le plus marqué cette culture Hip Hop tant au niveau de sa carrure, de sa voix, de ses deux albums, de son flow et bien évidemment de son tragique assassinat. Il a marqué son temps et restera bien sûr à jamais gravé dans tous les esprits. Le « petit gros » manque à cette musique et dans le coeur de ses fans, c’est ce que résume en gros Jadakiss avec cette lettre très personnelle qu’il adresse directement à son destinataire au delà des cieux, supplanté par la douce et émouvante voix de sa veuve de femme Faith Evans. La famille Wallace est d’ailleurs réunis au complet sur ce remix de « One More Chance/The Legacy », où son fils Christopher Wallace Jr. marche sur les pas de son père avec ce featuring posthume. Preuve de son importance, le génie Danny Elfman lui même a composé une thématique pour le film. « The Notorious Thème » n’a malheureusement pas la mélodie mafieuse ou l’allure imposante qu’on était en droit de s’attendre, mais son air solennel qui va crescendo semble néanmoins parfaitement correspondre à cette vie qui a trop vite défilé. On termine cette bande originale sur ces trois démo (« Microphone Murderer », « Love No Ho », « Guaranteed Raw ») jamais dévoilés auparavant où l’on peut entendre Notorious BIG lâcher une bonne session de punchlines malgré la piètre qualité. 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :