Ace Hood – Gutta (2008)

15 11 2008

 Il n’y a pas plus explicite: Le blason We The Best Music d’un côté, de l’autre celui de Def Jam Recordings, le tout est relié par un bon paquet de fric accompagnant le produit qui a fait fructifier cette collaboration. Ça sent le business à plein nez! Derrière le jeune rookie sudiste Ace Hood on n’est pas étonné de retrouver le manager/Dj/entrepreneur/producteur? le plus gueulard du Hip Hop game, le palestinien le plus bling bling de Miami, j’ai nommé DJ Khaled. Premier poulain de l’écurie, Ace Hood débarque lui aussi de Floride et comme son mentor et beaucoup de nouvelles têtes à venir s’aventurer dans le milieu, il est principalement la pour faire son biz; faire trembler les rétros avec les boomers, bouger les culs et faire voler les dollars sans prise de tête avec une panoplie de titre bangers ([i] »Get’ Em Up »[/i]. « Gutta » n’est en rien un événement, ni un phénomène, ni une bouse monumentale, juste un album ensoleillé comme il s’en fait beaucoup ces derniers temps et qui nous donnes rendez-vous avec un cercle de personnalités très habitués à se partager la part du gâteau. La présence d’Akon (et son lassant gimmick Konvict Muzik) n’est donc qu’une question de formalité sur le refrain de l’efficace [i] »Can’t Stop »[/i] servis par The Runners. C’est d’ailleurs avec cette même famille qu’il a pu s’exporter grâce à son premier single ambianceur [i] »Cash Flow »[/i] ou T-Pain et Rick Ross se succèdent à ses côtés et tout un tas d’autres apparitions lors du tournage du clip (Fabolous, Fat Joe, Birdman, Lil Wayne,….). Les générations se croisent; le tout prometteur Brisco défraie avec lui le beat de [i] »Can’t See Y’all »[/i] alors que le vétéran et respecté Trick Daddy assure la formule des gros tubes sur le titre éponyme [i] »Gutta »[/i]. On va aussi devoir s’y faire mais les deux frères de Rock City et leurs airs caribéens envahissent peu à peu le marcher des refrains. Pour le moment leur présence n’est pas nuisible (tout dépend s’il auront à l’avenir le même agenda qu’Akon) et assurent tranquillement la partie de [i] »Guns High »[/i]. 

L’avantage d’Ace Hood c’est d’avoir un débit qui colle idéalement aux rythmiques cadencés qu’on lui a fournit et une hargne qui lui permet d’annoncer la couleur ([i] »I Don’t Give A Fuck »[/i], [i] »Get ‘Em »[/i]), dommage après qu’il ne varie pas plus souvent son style car sa voix, trop poussé, devient vite irritante sur la longueur (Ça doit être une question de formalité chez We The Best…). Et c’est partie pour un passage de sons Rbisés pour assurer le buzz! Ça démarre avec le mou et d’un chiant single [i] »Ride »[/i] avec Trey Songz, produit par The Inkredibles, qui passe comme une lettre à la poste pour les radios. La même team de producteurs gère la rythmique de [i] »Call Me »[/i] ou le jeune Lloyd fait le minimum syndicale. [i] »Ghetto »[/i] permet à Dre (des Cool & Dre) de repasser derrière le micro le tant d’un hook. Heureusement qu’il existe également des morceaux qui rehaussent le niveau texte et originalité. On pense notamment au très bon [i] »Stressin' »[/i] avec la petite boucle de guitare de la JUSTICE League qui accompagne Plie, au très bon produit cinématographique [i] »Fed Bound »[/i] fournis par StreetRunner sur laquelle il peut imager avec puissance son histoire, ou encore à cette sensation enfantine qui envoûte totalement notre écoute de [i] »Top Of The World »[/i] (produit par DJ Infamous). 

Ace Hood a beau montrer de la volonté vitaminé au travers son débit tout le long de l’album, on est quantitativement peu séduis par ce premier pas dans la cour des grands. Le problème qu’on a avec ce genre d’album c’est qu’ils sont tellement fourre tout,parle tout le temps de la même choses d’une manière simpliste (money, street, drogue…) et ont une tonalité tellement dans la tendance du moment qu’on a beaucoup de mal à apprécier chaque piste. Une rapide sélection personnelle à mettre de côté et le reste finira vite dans vos oubliettes. 


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :