Heltah Skeltah – D.I.R.T. (Da Incredible Rap Team) (2008)

26 09 2008

On a tous remarqué que la sensation cinématographique du moment était de remettre au goût du jour des anciens Comics, de leur redonner une seconde vie et en mettre plein les yeux avec la technologie actuelle. Prenez cette mode, mettez-la dans un shaker et ajoutez-y cette stupidité que certains pensent en prononçant l’expression « Hip-Hop Is Dead ». Secouez le tout bien fort… encore un peu… POUF! (nuage de fumée)… Apparaissent soudainement deux énergumènes que les New-Yorkais connaissent bien, mais qui n’avaient plus collaboré ensemble depuis bien longtemps. Ruck (en rouge) & Rock (en noir avec ses griffes à la Wolverine), tous deux vêtus en super-héros, se réunissent après 10 ans pile poil d’interruption pour reformer l’incroyable équipe que sont les Heltah Skeltah afin de confirmer que le rap eastcoast est lui bel et bien toujours présent et en grande forme.« It’s fucking gorilla rap right here, nigga »

D.I.R.T (Da Incredible Rap Team) (Duck Down/Koch Records) est le troisième épisode des deux activistes du célèbre collectif underground Boot Camp Clik. Un retour en grande pompe qui commence par une intro nous recadrant bien l’état d’esprit des deux lascars. De la « Smack Muzik » pour perturber et effrayer votre gentille cervelle qui s’était trop assagie pendant leur absence. Rock avec sa real deep voice est réapparu cette année pour se faire les dents avec sa mixtape « Shell Rock ». Mais Ruck qu’on connaît désormais plus sous le blaze de Sean Price s’est montré bien plus entreprenant et s’est reforgé une solide réputation avec une carrière solo accrocheuse par l’intermédiaire des excellents albums « Monkey Barz » et « Jesus Price Supastar ». La recombinaison des deux artistes Duck Down est plus que jamais efficace et ils le prouvent sur le premier single « Everything Is Heltah Skeltah » produit par Illmind qui intensifie l’ambiance horrifique avec quelques touches de piano. Quand il s’agit de sortir des sulfureuses punchlines Sean P semble avoir la meilleure formule et ne parait pas avoir peur de choquer qui que ce soit, la preuve avec ce couplet sur le bien nommé « The Art of Disrespekinazation »:

« Listen, it’s big drama, nah, it’s little drama
Lip gloss stains on my dick from Lil’ Mama
When I fucked Rihanna, ain’t use no ‘umbrella’
When the bitch have twins we naming ’em both Ella, Ella »

Si l’énergie se perd un peu dans des productions parfois lassantes et donc mal choisies, on retrouve leur instinct d’animal sur la rythmique entraînante de Khrysis de « D.I.R.T. (Another Boot Camp Clik Yeah Song) » ou l’on subit un véritable carnage textuel et de maîtrise des mots. Ou encore dans cet obscur sortilège d’Illmind « So Damn Tuff » (samplant au passage une phrase de Kurtis Blow) où vient les accompagner Buckshot sur le refrain et Ruste Juxx pour un couplet bien percutant. Représenter le son qui vient de la rue, celui qui pue le caniveau, celui qui vend de la poudreuse, celui où tout se résout par violence, telle a toujours été la nature textuellement destructrice des Heltah Skeltah. L’attitude hardcore n’a donc pas changé d’un iota depuis ce long silence radio, un retour aussi crasseux fait du bien à entendre et contredit les médisants sur la santé du Hip Hop. Attention! Sortez les gilets par balle ! Les Smif N Wessun font résonner leur calibre sur « W.M.D. » (prod. M-Phazes). Les 4 protagonistes alignent froidement leur couplet sur les quelques touches de piano qui tapissent ce morceau, qui est d’ailleurs celui qui dégage la plus forte impression. En plus d’être affamés, Rock & Ruck ont l’esprit complètement dérangé, un mental torturé, des maniaques schizophréniques capables de réagir au quart de tour. On en était déjà convaincu, mais ils viennent en rajouter une couche en vantant leur état via « Insane » produite par Marco Polo.

Deux rappeurs qui en veulent (les meilleurs rappeurs ? écoutez « Twinz » pour en savoir plus), une collaboration qui n’a pas perdu son alchimie initiale et un album efficace, que demander de mieux ! Un nouvel épisode ? On verra bien ce qu’il en devient après le procès de Rock qui risque une lourde peine dans une sombre affaire de tentative de meurtre qui a eu lieu au début de l’année.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :