Skillz – The Million Dollar Backpack (2008)

12 08 2008

Le plus connu des ghostwriters du Hip Hop refait surface en solo avec cette fois-ci un album entièrement composé d’inédits. 12 ans après « From Where?? » et 3 piges suivant ses « Confessions of a Ghostwriter », le Mc de Virginie a plus que jamais envie de se faire un nom dans le milieu, de construire sa carrière et sa réputation en tant que rappeur et non comme simple parolier. Si la pochette de « The Million Dollar Backpack » rayonne de couleurs ce n’est pas anodin, après avoir parcouru les années dans l’ombre d’autres artistes c’est à son tour d’être sous les spotlights et de nous faire partager son riche vécu qu’il trimballe justement dans son sac a dos. Une récompense qui serait sommes tout mérités, encore faut-il maintenant concrétiser l’ambition. Pour cela il roule sa bosse tout seul laissant Rawkus (et les crasses que ça lui a values) pour Koch Records qui se charge maintenant de gérer Big Kidz Entertainement, son label qu’il a créé dernièrement.

Si vous vous demandez ou il était pendant tout ce temps, ne lui posez surtout pas la question, demandez-lui plutôt ou il compte aller. Pour satisfaire les curieux l’intro conçue par Jazzy Jeff et « Where I Been » produit très laid back de Jake One vous en diront néanmoins un peu plus sur ses activités passées. Après avoir traîné durant de long mois sur internet, « Don’t Act Like You Don’t Know » trouve enfin un support. Le plus gros banger de l’album dégage une énorme ambiance derrière son sample Soul. Le morceau produit par Orthodox est typiquement le domaine de prédilection de l’invité, un Freeway qui pose donc aisément sur ce titre qu’on considère dors et déjà comme le meilleur d’un album qui ne reverra plus autant d’énergie jusqu’à la fin. Quoi que « Sick (The Sequel) » avec sa boucle répétitive se calibre comme il faut pour les kick d’un freestyler comme Skillz. La première partie se veut réjouissante, posée, comme s’il voulait ensoleillé notre écoute avec son atmosphère Soul/Jazzy et ses textes rassurant tel le single « So Far, So Good » avec Common, intitulé qui résume en gros son parcours. D’ailleurs « (Fo Real) He Don’t Own Me » a un parfum de vacances qui vous évadera sans problème, Bink lâche un son estival pour ce storytelling sans prise de tête.

Son carnet ne désemplit pas de nouvelles histoires et ça fait plaisir de voir qu’il a gardé pour lui des bonnes idées à l’image du créatif et amusant « My Phone » dans laquelle il refait son cinéma avec quelques stars féminines. Skillz n’est plus aussi « mad » qu’auparavant, il a quitté les caves de l’undeground pour un univers plus jovial, une musique positive à l’esprit Okayplayer. On ne sera alors pas étonné d’y croiser Black Thought ainsi que ?uestlove & James Poyer derrière la rythmique d’un « Hold Tight » qui malgré tout nous satisfait qu’à moitié. Le batteur ?uestlove qui dernièrement en interview exprimait que tout le travail qu’il a réalisé dans sa carrière prendra plus de valeurs aux yeux des gens une fois qu’il sera mort, comme ça a été le cas pour son Soulquarian’s brother J Dilla. Skillz aimerait lui déjà qu’on se penche plus sur son cas de son vivant, malheureusement avec ce nouvel album il n’arrive que partiellement à attirer notre attention. Certaines productions manque un peu de saveur et de mélodie accrocheuse (« Crazy World »), un ensemble qui se noie dans son envie de bien faire pour au final livrer qu’un échantillon de satisfaction pour bacpackers en manque de sensation.

Skillz ne baisse aucunement dans notre estime, son flow et sa technique semblent on ne peut plus au niveau. Tout le monde sait de quoi il est capable (Cf « From Where?? ») mais surtout s’il continue le rap après toutes ces années malgré des péripéties le déstabilisant c’est qu’il reste un activiste passionné. Un combattant qui boxe avec les mots comme avec les basketteurs (voir son beef avec Shaquille O’Neal). « The Million Dollar Backpack » est le retour en demi-teinte d’un rappeur respectueux qui n’a jamais cessé de nous donner la température du Hip Hop, à défaut de la réchauffer lui même.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :