Cunninlynguists – Will Rap For Food (2005)

8 12 2007

Kno et Deacon. Des noms d’artistes qui avant 2001 ne nous disaient vraiment pas grand chose. Débarquant de leur cambrousse sudiste, ces deux fauchés, dont les chemins se sont croisés en 98 alors qu’ils assistaient à un battle, vont en très peu de temps se révéler comme le nouveau phénomène underground du Hip Hop. Unis, on les connaît surtout sous le nom de scène des CunninLynguists, un nom qui a première vue pourrait repousser mais qui lorsqu’on déchiffre la subtilité, nous fait de suite comprendre l’état d’esprit de ce duo(‘Cunning/Lynguists’ : ‘Linguistes rusés’). Enregistré en plusieurs fois et principalement dans le petit studio de Kno à Atlanta, leur premier opus Will Rap For Food dégage une fraîcheur et une ambiance incroyable, tellement forte qu’on avait pas entendu ça dans le coin depuis les Outkast. Groupe qui fait bien évidemment partie de leurs références lorsqu’on les interroge, à même titre que les Pharcyde, A Tribe Called Quest ou De La Soul. Si leur nom n’est alors pas (encore) aussi célèbre, leur énergie, leur humour, leurs textes ou encore leurs productions ne resteront pas anonymes très longtemps. Repérés alors par The Source, ils auront bien sûr le droit d’être présents dans la colonne des Unsigned Hype, et ainsi d’être suivis de prêt par tous les backpackers avertis.« Lynguistics » démarre : c’est une petite présentation et démonstration de leur style auquel on assiste. Un échange verbal en parfaite complémentarité, le tout sous une boucle de violon histoire de faire ça classe. « All I Need Is One Mic » revendiquait Nas la même année, mais deux mois plus tôt Kno et Deacon accompagnés de Kory Calico auraient très bien pu dire cette même phrase lorsqu’ils expliquent leur thérapie du micro sur un « Mic Like a Memory » hors du commun. Plongé comme dans un rêve, ou dans la salle d’attente d’un psy, par la production relaxante, les 3 MCs nous racontent leurs problèmes, et ainsi la bienfaisance de confesser tout ce qu’ils ont sur le coeur à travers une chanson, leur seul moyen selon eux de s’évader et de calmer leurs douleurs. Si on se devait de retenir une de leurs tracks pour embellir leur CV se serait sans nul doute celle-ci : une déclaration chargée d’émotion qui montre à la fois leur qualité d’écriture, leur sensibilité et qui, menés par une telle ambiance soulful, dépasse largement les frontières du Hip Hop. Entièrement produit par Kno (excepté « So Live! » Prod. Celph Titled), la production de cet album est d’ailleurs extraordinairement bien conçue. Piochant des samples d’un peu partout, ou concevant parfois tout de lui même comme sur « Halfanimal » en ne manquant pas de rajouter des petits scratches par-ci par là, Kno démontre un talentueux savoir-faire qui se confirmera et s’affinera de plus en plus avec les albums à venir.

Si son génie derrière les manettes saute aux oreilles, il n’en reste pas moins aisé à cracher ses couplets sur ses propres mélodies. Le seul point friable de l’artiste semble être encore l’écriture de ses textes, qui sont entièrement ghostwrités par Lil’ Zane, un autre rappeur d’Atlanta. Mais ce n’est qu’un détail de petite envergure, vu qu’avec Deacon, ils arrivent à nous transporter dans des sujets sérieux et personnels avec une certaine poigne comme sur « Missing Children » (Feat. Braille) ou « Familie Ties » (Feat. Cashmere the Pro), mais aussi à nous sortir de cette mauvaise humeur ou des petits tracas de la vie avec cet humour perceptible un peu partout durant l’écoute de l’album, en se moquant par exemple de l’attitude ‘thug’ et ‘gangsta’ des rappeurs sur « Thugged Out Since Cub Scouts » (Feat. Jugga the Bully & Mr. Raw) ou encore en délirant complètement sur « Fukinwichu ». Extrait choisi de Deacon: « Tell a priest his nun secretly praise satan/ Switch a hypocondriacs chart with an AIDS patient/ Send Hillary the Bill and Lewinski scene in claymation/ Send a retarded kid an Atari kid and say its a PlayStation/… ». Un duo de choc décontracté, complémentaire et créatif en tout point qui frappe très fort avec ce premier opus. Votre regard après l’écoute ne sera plus le même. CunninLynguists, Kno et Deacon seront des noms qui n’auront plus de secret pour vous dorénavant.


Actions

Information

One response

11 10 2010
Bientôt dans les bacs

Salut,

Moi aussi je blogue sur wordpress sur la musique. Je laisse ce com pour indiquer que Kno (prod des Cunnin) sort un nouvel album le 12 octobre. >
http://bientotdanslesbacs.wordpress.com/2010/10/11/kno-premier-album/

Laissez moi votre avis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :