Mic Geronimo – Vendetta (1997)

30 11 2007

Revenant fort de son premier opus « The Natural » sorti deux ans auparavant, Mic Geronimo a une réputation bien fondée et va de nouveau aiguiser sa hache pour scalper tous ceux qui se mettraient au travers de son chemin. On est en 1997 et celui qui vient du Queens est sur le point de relancer une offensive en faisant justice lui même avec cette « Vendetta ». Cet album confirme tout le bon potentiel et le talent qu’il possède et dont Irv Gotti, le boss du Murder Inc., avait déniché et décidé de lancer sa carrière. C’est d’ailleurs le premier artiste qu’il exploitera pour ensuite devenir au fur et à mesure l’un des piliers du Hip Hop US que l’on connait actuellement, notamment en travaillant en 96, donc un an avant ce disque sur le premier album de Jay-Z (« Reasonnable Doubt »). Irv Gotti a la recette parfaite pour faire passer ses jeunes poulains sur toutes les ondes des radios, et c’est d’ailleurs avec cette formule que toute sa notoriété va se créer. La nouvelle sensation à cette époque est de mêler RnB et Hip Hop; des mélodies entrainantes (souvent samplé) et un refrain chanté que n’importe qui pourra ensuite refredonner, voila comment un morceau devient vite populaire. Ca paraît tellement évident de nos jours, mais à l’époque, il fallait tout de même y songer et surtout l’oser. C’est ce qu’il va faire avec son poulain Mic Geronimo, qui va s’associer alors avec celui qui maitrise cette tendance et qu’il l’a bien exploité sur le « Life After Death » de Notorious BIG, j’ai nommé Puff Daddy. Le premier single produit donc par ce dernier s’intitule « Nothing Move But The Money », mais malgré tout cela ce morceau semble véritablement en dessous de toute attente. Fade, la production soufflée RnB n’est pas énergique et Mic Geronimo semble s’endormir derrière le micro, et ce n’est pas les backs de Kelly Price qui semblent le réveiller.

Le rappeur a tout de même de quoi se réjouir en voyant les beaux noms qui ont travaillé avec lui ; tout d’abord Havoc qui vient lui fournir un son purement Mobb Deepien (« Survival ») où la il peut enfin s’exprimer et déverser ses lyrics sans compter, tout comme sur le pesant « Vendetta » produit par Legendary Traxster. Fournissant des messages d’espoir, essayant de raisonner les gens, parlant de son vécu dans le ghetto Mic Geronimo semble en tout cas beaucoup plus posé que lors de son premier album. On a même l’impression qu’il se repose désormais sur ce qu’il a déjà accompli auparavant et qu’il aurait perdu de sa véracité. Mais ce disque n’en reste pas moins très interessant et l’on ressent tout l’esprit du Hip Hop des années 90, avec des instrumentaux qui semblent simples à réaliser, mais qui arrivent tout même à vous évader et à faire d’un morceau un tube indémodable qu’on se plait à écouter encore de nos jours. Il n’y a qu’a écouter le persuasif « Life N Lessons », ou même cette égotrip de « Be Like Mic » coproduit par JuJu des Beatnuts pour se rendre compte de l’intemporelle fraicheur de quelques morceaux. On retrouve aussi sur ce disque un Pete Rock bien inspiré nous faisant plané avec quelques touches de piano et nous laissant entrainé par le flow de l’artiste le tout dans une ambiance bien jazzy, mais aussi Marley Marl qui mixe la production de K-Def sur « For Tha Family ». Il parle de son quartier, de la dure loi de la rue comme sur « Street Life » et son sample maintes fois utilisé, mais il n’oublie pas également de rendre un émouvant hommage à sa mère décédée sur « How You Been ». Pour résumer le tout, « Vendetta » est un bon album moins street que son premier, mais qu’on a trop vite oublié à cause des grosses sorties de cette époque. Et quand on sait qu’on a le droit à un final anthologique avec DMX, The LOX, Tragedy Khadafi et Ja Rule (qui a fait ses débuts au grand public au côté de Mic Geronimo sur son premier disque) on ne peut s’empêcher de passer à côté d’un album pareil sans au moins y goutter une fois.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :