Do or Die – Pimpin’ Ain’t Dead (2003)

12 10 2006

Do Or Die fait partis de ces groupes dont les radios passent à côté et pourtant dieu sait que leurs albums se composent de véritables morceaux solides et d’une efficacité impressionante. Do Or Die c’est avant tout une ambiance hardcore, oppressante et pesante (rien que le nom vous met tout de suite dans le bain), le tout agrémenté de flows éclairs aux refrains souvent envoutants et qui adoucissent leurs propos (à la manière des Bone Thugs-N-Harmony si vous voulez une comparaison). Chacun des membres, que sont AK-47, Belo Zero et de N.A.R.D., se complémentent. Arpentant les rues de Chi-City dont ils sont originaires, ces trois pimps nous font partager leur « Pimpin’ Ain’t Dead » (Rap-A-Lot) qui a laissé des traces durant l’été 2003. Eux qui ont permis de révéler un certains Tongue Twister devenu dès lors Twista, depuis le morceau « Po’ Pimp » qui figurait sur leur premier opus « Picture This », remettent le couvert sur la table en nous servant un panier garni de morceaux tous aussi percutants les uns que les autres.

Twista qui ici vient lacher sa verve sur le magnifique « Do U » avec un refrain bien laid-back de Johnny P sur une production mélodieuse a base de synthé et de piano que nous fournis The Legendary Traxster. C’est lui qui d’ailleurs s’est chargé de main de maître de la quasi totalité de cet opus, excepté du très speed « In A Minute » produit par Mr. Lee et où viennent s’ajouter les voix énervées de Navee et Z-Ro. Des sirènes de synthé, des couplets ultra rapide, un refrain chanté et un peu de Talk Box et vous obtenez surement le meilleur morceau de cet opus à savoir « One More Way To Die ».

Mais hormis ces sons bien rageux, ils savent également faire dans le ‘romantisme’ avec des sons plus posés tel le sensuel « Fantasy » ou l’émouvant « Cold World » où ils se questionnent sur leur avenir aux vues de leur environnement et comment le monde est en train de virer. Ou encore le touchant « Lil’Ghetto Boy » qui se demande comment serait sa vie s’il avait de l’argent. Mais ils n’en perdent pas moins leur côté Pimp, comme c’est le cas sur « Not 4 U » ou encore sur le plus explicite « Don’t Give No Fuck (No Love 2k3) ».

A peine un an s’est écoulé depuis leur dernier album « Back 2 The Game », mais débordant de choses à raconter et de talents ils ne perdent pas de temps pour retourner en studio pour nous en faire profiter. Cependant une chose est sûre avec les Do Or Die, la qualité est toujours au rendez-vous.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :