Statik Selektah & G-Unit Records – The Empire Strikes Back (2006)

12 04 2006

Non ce n’est pas une Nième mixtape G-Unit Radio fais à la va-vite que voila, mais bel et bien un pseudo-album composé d’une vingtaine de morceaux inédits remixés par la nouvelle recrue du label, j’ai nommé DJ Statik Selektah. DJ Whoo Kid n’est donc plus le seul DJ du G Unit Records, qui gonfle d’artistes de jour en jour. La question que tout le monde se pose, mais que peut-il apporter de plus? Très peu connu en France, on le connait surtout pour avoir participé avec son acolyte Soul Supreme à la confection de l’album remix ‘Uncommonly Nasty’ réunissant Nas et Common, mais également d’avoir produit entre autres pour KRS One et O.C.. Une chose est sûre, cette signature sera pour lui sans aucun doute un moteur pour se faire une réputation de niveau mondial.Avec pour nom ‘The Empire Strikes Back’, ce disque annonce d’entrée de jeu la stratégie, à savoir l’offensive. L’empire G Unit est ici fièrement représenté par ses soldats qui participent tous à ce projet avec bien évidemment en tête de cortège Luke ’50 Cent’ Skywalker. Des inédits, comme je vous l’ai précisé, qui sont à découvrir, mais aussi des remixes tel que: ‘Tony Yayo Curious (Remix) Live From Bahamas’, le ‘Have A Party Pt.2’ de Mobb Deep, ‘P.I.M.P Pt.2’ et ‘Window Shopper’ de 50 Cent avec Mase et Lloyd Banks, et aussi la charmante Olivia avec le remix de son ‘So Sexy’ et la collaboration de Termanology.

Justement, Statik Selektah semble apporter des collaborations avec des artistes extérieurs à l’entourage Shady/Aftermath, c’est donc le cas avec Termanology qui a part ailleurs droit aussi à son propre solo (Termanology & DC est d’ailleurs chroniqué sur le site), mais aussi l’on retrouve la grosse voix de I-20 pour un duel avec Young Buck sur ‘How the Hell’, Cormega et Lil Fame avec M.O.P. pour un brulant ‘718’, plus étonnant encore le morceau ‘I Got It Made’ avec Lloyd Banks / Paul Wall / Kool G Rap, une combinaison dont on ne se serait jamais douté, ainsi qu’un duo/remix pour 50 Cent avec Notorious B.I.G. sur ‘The Grind’.

Celui dont on entend peu parler et qui apporte la fraicheur de la Westcoast sur le label, Spider Loc, se dévoile un peu plus ici avec deux solo plutôt efficace ‘G-Unot Killer’ et ‘Death Before Dishonor’. Autre étonnenement avec ce disque, c’est que les productions sont majoritairement remixé par le DJ lui même, mais on retrouve aussi deux grands noms derrière les manettes. En effet Pete Rock vient composer ‘Emotional’ ainsi que Alchemist sur ‘Stick Up’. Une mixtape somme toute étonnante mais pas non plus dithyrambique.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :