El Da Sensei – The Unusual (2006)

12 04 2006

Sensei : (Jap) Titre de respect envers un professeur, un maître, un docteur, ou une personne dont l’expérience dans un certain domaine est officiellement reconnue.

Depuis 1997, suite à certains désaccords artistiques, The Artifacts ne sont plus. ainsi les deux membres de ce groupe mythique de New-Jersey que formaient Tame-One et El Da Sensei choisîrent l’option du chemin en solo. En 2002, El Da Sensei sort son premier opus solo, ‘Relax, Relate, Release’ (Seven Heads Entertainment), mais ce n’est qu’en cette année 2006 qu’il revient sur le devant de la scène avec son deuxième album intitulé ‘The Unusual’ avec pour label cette fois-ci Fat Beats Records. 
Après une première écoute de l’album, on a l’impression que ce disque est sorti il y a déjà plus de dix ans point de vue son. Et pourtant, il s’agit bien d’une galette fraîchement composée de productions bien éloignées de ce qui se fait actuellement. Des sons qui sentent bon le hip hop underground signés par les mains des prometteurs Jake One, Illmind, Big Soxxx mais aussi J-Rawls, DJ Revolution, Saukrates ou encore K-Def. L’amour du Hip Hop se ressent toujours autant derrière le micro de celui qui dans les années 90 alliait parfaitement la plupart des éléments de ce mouvement à savoir le Djing, le MCing et le Graff. C’est en quelque sorte ici un retour aux sources que nous fait El Da Sensei, avant que le rap ne soit martelé à toutes les sauces et ne soit purement commercial.

Peu d’invités sur cet opus, on retrouve seulement deux autres rappeurs qu’il apprécie et qui ont la même vision des choses que lui. Il s’agit du natif de Brooklyn O.C sur le morceau ‘Nuttin To Lose’ et l’inégalable Sean Price, membre du Boot Camp Click (pour ceux qui ne le sauraient pas encore), et que l’on peut entendre ici sur la chanson ‘No Matter’. Si certains textes rap actuel semble vraiment pauvre, il s’agit pour El Da Sensei une force de faire passer un message, de narrer ces histoires sans forcémment parler sexe, bling bling, ou alcool.

Cet album est la preuve même que si l’on fais un peu attention aux nombreuses sorties de ces dernières années, vous pouvez encore entendre du bon hip hop rapellant les début de cette culture, malgré que celui-ci ne soit plus vraiment mis en avant par les labels et les ondes radios. Ecoutez-le, vous ne saurez pas déçu.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :