Dave Ghetto – Love Life? (2005)

15 01 2006

Dave Ghetto est un artiste de Camden (banlieue pauvre de New-Jersey) encore méconnu, mais cela ne fais aucun doute que son nom vous sera plus que familier d’ici quelques années. En attendant, voici une petite présentation de ce rappeur. Anciennement connu sous le blaze de AZ-IZ, il a débuté sa carrière dans le rap au sein de son groupe The Nuthouse (composé aussi de Fel Sweetenburg et Nex Millen avec lesquels il enregistrera un maxi ‘A Luv Supream’) sur le label de Bobbito Garcia (célèbre journaliste et animateur radio), Fondle’Em. Après multiples représentations et apparitions radiophoniques, le groupe sort sur le label Goodvibe Recordings leur premier EP intitulé « Deez Nutz » produit par Chops. Quand on sait que par la suite des artistes comme Bahamadia, Slum Village, The Roots, Common, De La Soul, ou encore Kanye West ont accepté de travaillé avec lui ce n’est pas un hasard: c’est que Dave Ghetto est plein de talent qui ne demande que d’être écouté de tous.

Désormais ambitieux d’une carrière solo, D.G peaufine son propre projet pendant deux ans, et voila le résultat : ‘Love Life?’ (Counterflow). La réputation des artistes qu’il a côtoyé peut vous laisser deviner un peu l’aspect musical qu’il s’en dégage. Des productions teintées de Jazz, de Funk et de Soul confectionnées en majorité par Tony Galvin, mais aussi Ill Mind et sans doute la meilleure touche de 9th Wonder en 2005 avec le morceau « Hey Young World PT.2 » (le meilleur de l’album surement). Sur ce titre, on retrouve la participation de Phonte (Little Brother) et Mystic pour cette track touchante racontant ce qu’il a enduré en vivant dans le ghetto pour devenir l’adulte qu’il est devenu tout en traitant des difficultés que connaissent les défavorisés américains. De la politique, ou des problèmes sociaux, il parle aussi des rappeurs qui se la racontent gangsta pour vendre leur album comme dans « The Game » ou encore « Day In & Day Out ».

Des textes crus, un franc parlé, mais toujours avec une certaine classe, bref Dave Ghetto ou comment décrire la réalité d’une situation afin d’heurter la conscience des gens sans vraiment les blesser mentalement. Bien évidemment il y en a toujours qui trouveront le moyen de raler envers son engagement poussé, mais est-ce qu’un Common ou un Mos Def n’a jamais été remis en cause? On va dire que ca montre bien qu’il touche à l’écharde coincé sous le doigt de l’oncle Sam.

13 Chansons aux lyrics très personnels qui apaisent les esprits par leur musicalité. Et puis il faut se rendre à l’évidence que s’il a mit deux ans à les préparer, c’est qu’il est soigneux, perfectionniste et qu’il est conscient du poids des mots donc autant les employer avec sa plus belle plume. Resultat plus que réussi car cet album est vraiment un régal pour les oreilles et où l’on peut retrouver également d’autre talents tel que Cee-Lo Green, Basic Vocab, ou encore Plantlife.

A découvrir absolument!

« Pendant la première partie de sa vie, on ne se rend compte du bonheur qu’après l’avoir perdu ». (Michel Houellebecq)


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :