B-Legit – Bock Movement (2005)

15 03 2005

Fervent représentant de la Bay Area, venant plus précisément de Vallejo, B-Legit fait partie de ces anciens du Hip Hop qui ont fait évoluer les choses sans pour autant en avoir obtenu une reconnaissance certaine et internationale de l’auditorat de cette musique. Ayant commencer très tôt avec ses cousins dont E-40, ils avaient réussi a crée leur mouvement, leur code, leur langage (Slang) et avoir mis la Yay Area (comme on dit la-bas) sur la carte avec leur mobb music. Mais les années passent, défilent et l’ampleur du mouvement semble quelque peu s’étouffer médiatiquement bien que les artistes restent toujours aussi prolifique. Sauf que voilà depuis quelques temps, cette région des Etats-Unis trop longtemps sous estimé subit comme une renaissance influencé par l’engouement du dirty south. Une mixture de ce mobb sound associé aux beats retentissants du sud allaient donner ce qu’on appelle le Hyphy. Genre de crunk local, tout le monde s’y met aussi bien les jeunes que les vieux de la vieille, E-40 en tête de file qui signera par la même occasion sur le label de Lil’Jon.

Toute la Bay Area vibre, brille de nouveau et attirent les spotlights qui étaient plus tournés vers la Californie ces dernières années. B-Legit en profite et fait comme tout le monde en suivant cette nouvelle fraîcheur. Ce sixième opus sortis en indépendant et intitulé « Block Movement » (SMC Recordings) est le parfait exemple de l’association westcoast/south qui se fait ces derniers temps. The Savage comme on le surnomme écrase tout sur son passage sur les sons lourds et dangereux que lui propose ces producteurs de l’ombre que sont Swamp Kat, Damon Todd, One Drop Scott, Mall, Lionel Holoman, Goldfingaz et autres. Rangé de côté les sonorités funky, les synthés et les low bass lines, c’est désormais sur des beats uptempo que ce poids lourd crache et expose sa vision du ghetto. Et dès le début le bonhomme ne rigole pas et met les choses au clair avec ses haters en leur bottant le cul d’entré de jeu (« Knock His Ass Out »). S’en suit des morceaux tout aussi rythmés et efficaces dans lesquels ils en placent une bien sûr pour ses homies de la Bay (« Dem Boyz » ou encore le posé « Round My Way »), mais aussi en faisant un clin d’oeil à l’équipe de Sick Wid It sur le morceau du même nom, label qu’il avait crée avec son cousin à leurs débuts.

« Guess Who’s Back » ? pas la peine de se poser le question, à peine la track a-t-elle pu démarrer que la nouvelle réunion de B-Legit et E-40 fait déjà mouche. Une production puissante à la mélodie délirante qui s’apparente à une sonnerie de portable en sûrement la chanson que l’on retient le plus de cet opus. Il y a d’autre invité sur ce disque ; Jadakiss, Styles P et Clyde Carson se donnent tous la réplique sur « Block 4 Life ». Etonnant d’ailleurs de voir cette collaboration avec les deux membres du D-Block, pourtant prévu depuis longtemps avec Jadakiss, la réunion a enfin lieu ici. Et cela donne un résultat plutôt satisfaisant, et permet à chacun de se faire entendre et de se faire un peu de pub dans la région respectif de l’autre. Quand il ne parle pas de cul, comme c’est le cas sur « Kick It 2 Nite » avec le charmeur Levitti ou soit disant vouloir être juste ami avec cette fille dans « Friendz », B-Legit met la pression avec des sons pour les clubs comme cette association avec le texan Paul Wall sur « Where Dem Hoes At » qui défouraille tout sur son passage avec la boucle gueularde de Lil Jon.

Ce nouvel album ne plaira sans doute pas aux nostalgiques qui préféraient son style de l’époque de The Click, mais néanmoins comme beaucoup d’anciens il a bien su se renouveler et s’adapter à la vague sudiste et du Hyphy qui règne ces temps-ci. Un bon album, même si certains morceaux semblent nuire à la qualité de ce disque qui plaira tout de même aux amateurs de sons bien lourds.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :